Les infos de l’été 2012

IMTS 2012 et les automatismes

International Manufacturing Technology Show 2012 (IMTS), la biennale de la machine-outil américaine qui aura lieu à Chicago du 10 au 15 septembre 2012, s’accompagne d’une manifestation consacrée aux automatismes. Baptisée Automatisation industrielle en Amérique du Nord (IANA), elle fera ses débuts et comportera trois conférences sur les technologies d’automatisation. Ces dernières s’adressent à la direction générale, aux directeurs d’usine, aux ingénieurs et aux autres professionnels de l’industrie. 

Pour plus d’informations :  www.imts.com/education/conference.html.

L’usinage et ses exploits

L’ENISE (Ecole nationale d’ingénieurs de saint-Etienne) et le Cetim (Centre technique des industries mécaniques) organisent la 6e édition de la conférence Intercut et la 7e édition de la conférence MUGV (machines et usinage à grande vitesse), les 16, 17 et 18 octobre 2012 à la Cité du Design, 3, rue JavelinPagnon, 42000 Saint-Étienne. Le consortium Intercut Network regroupe depuis 2009 le Cetim, CTDec, ENISE, Arts&Métiers Paristech.

Pour plus d’informations : //www.intercut-mugv2012.org/

Les nouveautés d’Okuma et d’Amada Machine Tools au salon Micronora 2012

Distributeur en France de machines-outils de ces constructeurs japonais, COdeM exposera au prochain Salon International des Microtechniques MICRONORA, qui se tiendra du 25 au 28 septembre 2012 à Besançon (Doubs). Chez Okuma les visiteurs du salon découvriront deux machines. Le tour horizontal LB2000 de haute précision, mono-broche et mono-tourelle d’Okuma offre des broches de tournage et de fraisage de grande puissance et une grande variété de possibilités -contre-pointe, broche de reprise, fraisage… Machine économique, le centre d’Usinage vertical Genos M460 allie haute précision et rentabilité. Amada Machine Tools propose la précision automatisée avec le tour A18, mono-broche et mono-tourelle. Conçu pour l’usinage de pièces complexes, il dispose de fonctions tournage et fraisage avec axe Y. Ce tour 4 axes (X,Y,Z,C) peu encombrant, offre une grande précision en suivi de forme avec inversion de sens et diverses solutions d’automatisation. Le tour à banc plat G05 d’Amada Machine Tools est destiné au tournage dur et aux opérations de reprise de pièces, préalablement usinées sur tours multi-broches de grande production, pour les finitions de haute précision.

Quand l’entrepôt s’automatise…

Les visiteurs du prochain salon Manutention (19 – 22 novembre 2012 à Paris-Nord Villepinte) découvriront une filière en pleine évolution qui n’en finit pas d’innover. Tous les secteurs de l’entrepôt sont concernés : l’automatisation, les systèmes d’information, l’immobilier logistique, les chariots… Sujet controversé, mais toujours d’actualité, l’automatisation des entrepôts a gagné du terrain ces dernières années dans une France que l’on a longtemps jugée « à la traîne ». L’automatisation des process présent de nombreux avantages : optimisation de la gestion des flux, augmentation de la qualité de services, amélioration des délais de livraison… Au-delà des enjeux de productivité, la mécanisation permet aux entreprises d’améliorer le confort de travail et donc, de fidéliser la main d’oeuvre. Le salon mettra en avant l’expertise de leaders du secteur à l’image de Savoye, Fives Cinetic ou Ulma… Savoye a récemment mis au point des équipements de nouvelle génération, tel que l’entrepôt de http://vente-privee.com/  à Lyon, d’une superficie de 30 000 m². Il s’agit d’un système modulaire, évolutif, capable de traiter toutes les typologies de produits. De la marchandise de petite taille au hors gabarit, le système est capable de traiter une vente en 4 jours. Il peut en outre être agrandi en fonction de la croissance des ventes. Autre installation remarquable signée Savoye, la mécanisation de la plateforme logistique de Kermené, principal fournisseur de produits de boucherie et charcuterie des enseignes E. Leclerc. Cinquante navettes autonomes circulent sur dix niveaux de racks quadruple profondeur pour saisir les produits à préparer. Le système ordonnance automatiquement les commandes en fonction des caractéristiques du colis (poids, taille…). Le système permet la préparation de 5 000 cartons par heure ; près de 10 000 colis heure pourront être préparés dans les 3 à 5 ans, grâce à l’équipement de nouvelles allées de stockage.

De son côté, Fives Cinetic, spécialiste en solutions logistiques automatisées, vient d’équiper, à Hem, près de Lille, le plus grand centre de préparation de commande dédié à l’ensemble des sociétés e‑commerce du groupe 3 Suisses International (3SI). Le système imaginé par Fives Cinetic comprend deux trieurs SBIR Cross-Belt équipés d’injections automatiques et de goulottes de sortie à 4 niveaux. L’installation trie la totalité des articles proposés par les sites web du groupe 3SI, d’une pochette contenant une paire de boucles d’oreille d’une vingtaine de grammes jusqu’à un colis de 10 kg. Le projet comprend également du stockage de cartons et de palettes, un stockage automatique de bacs et des convoyeurs.

Et quand l’entrepôt s’automatise en conditions extrêmes, Ulma Handling Systems a la solution. Pour la logistique à température contrôlée par exemple, actuellement en plein développement dans le secteur du froid et du surgelé. La société propose des solutions à des noms comme Danone, Andros ou Bonduelle Surgelés International. Ses installations logistiques automatisées garantissent le maintien de la température contrôlée jusqu’à – 40°C. L’extraction des palettes de commandes au dernier moment permet de réduire la surface des quais d’expédition. Ainsi, pour Bonduelle Surgelés, 4 camions de 33 palettes peuvent être chargés en seulement trente minutes !

Pour plus d’informations :  www.manutention.com

Visitez le salon Manutention 2012 comme un VIP…

Rendez-vous de l’entrepôt  intelligent, le salon Manutention 2012 (du 19 au 22 novembre 2012 à Paris-Nord  Villepinte) lance le jeu-concours « L’Innovation  en action sur MANUTENTION 2012 ». Organisé du 3 septembre au 4  octobre à minuit, son principe est simple ! Chaque lundi, du 3 septembre au 1er octobre,  un épisode présentant un exposant du salon est mis en ligne sur le site du salon. Pour avoir une chance de gagner l’un des 50 lots mis en jeu, il suffit de répondre à 3 questions relatives  au contenu de chaque vidéo. Le jeu-concours est  accessible sur le site www.manutention.com et sur les réseaux  sociaux Viadeo (Les professionnels de la manutention et de  l’intralogistique), Linkedin  (Salon des équipements  et systèmes 100% intralogistique) et Twitter (@SalonMANUT, #MANUT2012).

Connaissez-vous le travail en mode collaboratif ?

Avez-vous déjà entendu parler des outils de gestion de projets et/ ou de Gestion Electronique de Documents ? Si la réponse est positive, vous êtes directement concerné par cette étude réalisée par  AXXONE SYSTEM traitant des outils collaboratifs de gestion de projets et de Gestion Electronique de Documents. Pour la consulter et donner son avis : www.axxone.fr/enquete

Le cloud et la conception d’usine

C’est le sujet que traite Stéphane Gasser , Président de Prométhée SAS dans un article en réaction à une réunion de présentation d’une offre de CAO (conception assistée par ordinateur). Il imagine un nouvel usage collaboratif du cloud appliqué à la CAO, qu’il décrit, en l’illustrant par la conception d’usines.

Pour en savoir plus : http://mediationtechnique.blogspot.fr/2012/06/c

Faites-vous une beauté avec Creo

BaByliss, le spécialiste des appareils d’épilation, de soin du cheveu et de  beauté a choisi le logiciel de CAO Creo de PTC pour le  développement et la conception de ses produits. BaByliss qui utilisait déjà  Pro/ENGINEER dans le groupe aux Etats-Unis et dans sa filière de production  en Asie, a choisi, adopté et déployé la solution Creo  et a procédé à l’uniformisation de sa solution CAO. Le travail collaboratif s’en est trouvé  facilité entre les designers, les modélistes et ingénieurs, en  particulier lors de l’implémentation et des modifications à effectuer sur le  modèle au fur et à mesure de l’évolution du projet. Par ailleurs, Creo permet  d’exploiter les  compétences de chacun au sein de l’équipe et de bien équilibrer les modifications  et ajouts tant techniques qu’artistiques.

Pour en savoir plus : http://fr.creo.ptc.com/2012/05/22/babyliss-deploie-la-solution-creo-parametric-de-ptc/

Un laser de poursuite poids plume

Faro Technologies propose le Vantage, un laser de poursuite plus compact de 25 % et plus léger de 28 % que le modèle précédent. Il comporte un nouveau système d’optiques alignés qui améliore la portée de mesure de 45 %, jusqu’à 80 mètres (160 m de diamètre). Le WLAN intégré rend superflu le branchement du laser tracker à un ordinateur portable. Outre des caisses de transport standards, le Vantage est équipé d’un tout nouveau sac à dos et d’une valise à roulettes qui peuvent être rangés dans le coffre à bagages d’un avion. Le système SmartFind réagit aux gestes simples de l’opérateur et permet au Vantage de détecter rapidement la cible souhaitée en cas de perte ou d’interruption du faisceau. Le système MultiView, en instance de brevet, utilise deux caméras intégrées qui permettent aux utilisateurs de viser automatiquement des cibles spécifiques difficiles à atteindre. Les laser est résistant à l’eau et à la poussière selon la norme IP52. La technologie TruADM de Vantage fournit la précision nécessaire pour les applications quotidiennes réelles où les différences entre la mesure de distance absolue (ADM) et les mesures d’interférométrie (IFM) sont, dans l’ensemble, insignifiantes. Les algorithmes prédictifs améliorés de cette technologie brevetée de cinquième génération permettent de capturer plus rapidement les mesures dynamiques en scannant tout simplement avec la cible.

Pour plus d’informations : www.faro.com/lasertracker

CN : une croissance de 10% en 2011 au monde

Selon le cabinet CIMdata le marché de la commande numérique et des services associés a augmenté de 10% en 2011. Le chiffre d’affaires est passé de 1,333 milliards de dollars en 2010 à 1,469 milliards de dollars en 2011. Une croissance due en partie, à la bonne tenue des ventes mondiales de machines-outils qui ont augmenté de 35% entre 2010 et 2011. CIMdata estime qu’en 2012, la croissance dans le secteur manufacturier se poursuivra et que le marché de la CN augmentera de 12,2%, à 1,649 milliards de dollars.

Pour plus d’informations : www.cimdata.com/publications/reports_purchase.html#nc

Pour trouver la bonne pompe

Le salon international des armatures industrielles, pompes et valves, Valve World Expo 2012, aura lieu du 27 au 29 novembre au parc des expositions de Düsseldorf (Allemagne). Plus de 500 sociétés de 35 pays présenteront leurs innovations sur plus de 15.000 m² de surface d’exposition. Au menu : les armatures, les composants pourarmatures, les pièces, les mécanismes et les régulateurs de commande, les pompes, les compresseurs, les prestations de services, d’ingénieurs et les logiciels.

Pour en savoir plus : www.valveworldexpo.com

SolidWorks : bientôt la version 2013

La version 2013 du logiciel de CAO SolidWorks sera lancée le 13 septembre prochain. Au menu : de nombreuses solutions nouvelles comme SolidWorks Plastics ou eDrawing pour l’iPAD, entre autres.  Sans oublier la stratégie de la société et sa vision du marché 3D, qui seront dévolées par les spécialistes de la filiale de Dassault Systèmes.

Morgan Motor Company adopte les solutions d’Autodesk

Spécialiste des voitures au design caractéristique depuis 1909, le constructeur britannique combine l’élégance intemporelle et un savoir-faire traditionnel aux techniques de fabrication les plus sophistiquées et les plus légères. Avec en prime, un choix de motorisations à haut rendement qui répondent à toutes les attentes, de l’utilisation quotidienne la plus sobre, jusqu’aux performances exceptionnelles de voitures de sport d’exception. Son bureau d’études a choisi les logiciels  de visualisation

http://usa.autodesk.com/products/products-by-task/3d-design

d’Autodesk afin de raccourcir les délais de mise sur le marché de nouveaux modèles. Ces logiciels ont permis à Morgan de passer en seulement cinq mois de la phase de conception de son nouveau modèle à trois roues à sa production. L’emblématique constructeur britannique de voitures de sport, utilise les logiciels Autodesk Alias, Autodesk Showcase et Autodesk 3ds Max d’AutoCAD Design Suite Ultimate . Avant l’adoption des produits Autodesk, des esquisses en 2D devaient être interprétées, par simple appréciation visuelle, pour obtenir une carrosserie martelée en aluminium. Nécessitant un haut niveau de compétence, ce processus de longue haleine ne laissait que peu de place à une éventuelle évolution en cours de processus. Le logiciel Autodesk Alias aide à transformer rapidement les idées des concepteurs en prototypes numériques 3D, puis en véritables concept-cars. Visualisés grâce à l’apport des logiciels Autodesk Showcase et Autodesk 3ds Max, les concepts peuvent ensuite être évalués et affinés jusqu’à obtenir un design suffisamment stable. Les surfaces sont ensuite directement usinées sur un centre d’usinage 5 axes, à partir des informations fournies par Alias. Peint et scanné, le modèle créé permet une nouvelle évaluation, et d’éventuels ajustements mis en œuvre avec le logiciel Alias. Le modèle obtenu avec Autodesk Alias est ensuite découpé en sections transversales, avant la fabrication d’une forme en bois 3D. Des experts en carrosserie reproduisent ensuite précisément les surfaces à l’aide de feuilles de métal, avant de peindre et installer le modèle sur l’une des plates-formes existantes. Lorsque la voiture est prête pour la phase de développement, les surfaces de classe A modélisée avec Alias sont transmises au bureau d’études de Morgan, et utilisé pour fabriquer les outillages à haute précision qui seront déployés pour produire les différents éléments.

Comment maîtriser le vieillissement des matériaux

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais organise le 4 octobre prochain une journée consacrée au vieillissement des matériaux. Elle fera le point sur les moyens de comprendre, modéliser et prévoir cette étape, impératif majeur pour l’industrie des transports, de la mécanique, de l’énergie et du bâtiment.

Pour en savoir plus : www.lne.fr

RFID : une croissance de 17% en 2012

Les technologies d’identification automatique radio (RFID) ont le vent en poupe comme il en résulte de l’étude d’IDTechEx.

The latest RFID market research from IDTechEx finds that in 2012 the value of the entire RFID market will be $7.46 billion, up from $6.37 billion in 2011. This includes tags, readers and software/services for RFID cards, labels, fobs and all other form factors. It includes passive and active RFID.

Pour en savoir plus : www.IDTechEx.com/forecast

TMHE teste les batteries Li-ion

Toyota Material Handling Europe met à l’épreuve actuellement en collaboration  avec ses clients des chariots élévateurs dotés d’une batterie Li-ion. Le constructeur explore des solutions énergétiques telles que l’énergie hybride, les piles à combustible et les batteries au lithium ion. Ces dernières représentent une solution de stockage plus efficace que les batteries plomb acide traditionnelles, qui nécessitent 6 à 12 heures de recharge. Grâce à la charge rapide pendant les pauses, les batteries Li-ion augmentent substantiellement la productivité en supprimant le changement batterie, économisant ainsi du temps dans des environnements souvent très productifs. Les tests se déroulent sur deux plateformes de distribution : en Grande-Bretagne chez Sainsbury’s et aux Pays-Bas chez Ahold. Les essais en cours concernent également des transpalettes électriques qui sont habituellement utilisés dans les opérations multipostes.

 PLM : l’état du marché mondial en 2011

Le cabinet américain CIMdata fournit des informations détaillées sur le marché mondial du PLM (gestion du cycle de vie des produits) en 2011. Il contient des analyses des grandes tendances et des enjeux, les principaux fournisseurs de PLM, des analyses de revenus par régions géographiques, secteurs de l’industrie…

Pour plus d’informations : www.cimdata.com

L’industrie automobile doit faire peau neuve…

Selon Guillaume CAIROU, PDG Fondateur de Didaxis, Président du Club des Entrepreneurs, membre de CroissancePlus : « l’industrie automobile est une industrie mise sous perfusion étatique et qui refuse le changement ! Alors que Fitch vient d’abaisser la note de PSA d’un cran, à « BB » après l’annonce des résultats, nous constatons que l’Etat ne tire pas les leçons de ses erreurs passées en continuant à mettre le secteur automobile sous perfusion, une industrie qui refuse le changement ! L’Etat vient donc de cautionner le refus d’innover et d’exporter de ce groupe et vient de lancer une nouvelle fois un appel d’air tirant notre économie vers le bas menaçant les emplois de centaines de milliers de salariés, déjà en difficulté, de l’industrie française alors qu’en dix ans, près de 100.000 postes ont disparu dans l’automobile. L’Etat doit arrêter de vouloir seulement limiter les dégâts du plan social injustifié annoncé par ce groupe. Le Gouvernement doit agir concrètement au lieu de ne penser qu’à occuper l’espace médiatique avec des déclarations incantatoires, loin de la réalité quotidienne des entrepreneurs sous-traitants et des salariés. Le vrai problème de l’industrie automobile est le coût du travail. Le prêt de 3 milliards d’euros en 2009 et la prime à la casse d’1 milliard d’euros jusqu’en 2010 n’ont conduit le groupe qu’à se reposer sur des acquis dépassés et à ne pas se renouveler. Ces aides n’ont eu qu’une seule conséquence : la fermeture du site de production d’Aulnay parce que les Français n’ont acheté que des petits véhicules. Le plan annoncé est un plan parcellaire qui ne s’inscrit pas dans la durée. C’est tout le contraire dont a besoin le fleuron de l’industrie automobile française. La solution d’avenir pour PSA ? Avoir recours aux investissements d’avenir qui pousseront ce groupe à rendre des comptes et à n’investir de l’argent public que dans des projets d’avenir et les crédits impôt-recherche qu’il faut recentrer. Que l’Etat français mette PSA sous protection française et non sous perfusion ! Il s’agit de penser avant tout aux emplois concernés. Leur situation va s’aggraver malgré ces annonces et nous le déplorons alors que le pouvoir d’achat d’un salarié français sur deux s’est dégradé en 2011 alors même que celui des salariés allemands est stable depuis 20 ans. »

Serge Nadreau devient le Directeur de l’Activité Robotique d’ABB France

Ingénieur généraliste, Serge Nadreau succède à Pierre Desmaele, qui conserve sa position de Directeur de la Division Discrete Automation et Motion dont fait partie l’Activité robotique. Diplômé de l’école Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) en 1983, Serge Nadreau  a occupé de 1984 à 1994  différentes fonctions chez Renault puis Renault Automation, participant  au développement des robots ACMA. Alors ingénieur de développement logiciel, il réalise les premiers essais de programmation de robots hors-ligne. En 1994, lors du rachat d’ACMA, il intègre la société ABB pour diriger un département de R&D en charge de développer les fonctionnalités process des robots de soudage par points. Ces développements sont réalisés en collaboration avec le centre de R&D et de production des robots ABB basé en Suède. En 1998, il est nommé Responsable du centre de profit Produits Robots et en 2005 prend également en charge les applications robotisées, pour les process d’assemblage, de soudure et de manutention. En 2009, il est nommé Directeur des Opérations sur le périmètre des robots et des applications robotisées incluant les activités de peinture.

Le Forum européen de Dassault Systèmes fait peau neuve

L’ECF (European Customer Forum) organisé par l’éditeur français de CFAO devient le « 3DEXPERIENCE FORUM EUROPE » et quitte Disneyland Paris pour Bruxelles (SQUARE).

Pour plus d’informations : www.3ds.com/3dexperience-forum/europe

Objet : 39 nouveaux matériaux

Le spécialiste israélien de la fabrication rapide ajoute plusieurs matériaux à sa gamme destinée aux systèmes d’impression 3D multi-matériaux Connex. Les utilisateurs peuvent désormais faire leur choix parmi 107 matériaux disponibles, allant des matières rigides aux matériaux de type polymère en termes de texture, des plastiques standards aux plastiques techniques de type ABS sur le plan de la robustesse, ainsi que du transparent à l’opaque en termes de clarté et de tons.

Pour plus d’informations :

www.youtube.com/watch?v=LvuXKS6i4iw&feature=youtu.be

www.objet.com/Portals/0/docs2/WP_Objet_107_Materials_.pdf

www.youtube.com/watch?v=73pG0J2zhlM&feature=player_embedded

http://fr.objet.com/Misc/Materiaux-new/

http://fr.objet.com/Produits/La_Gamme_Connex/

AMB 2012 privilégie l’usinage efficace et économique

 L’AMB, l’exposition internationale de l’usinage des métaux qui aura lieu du 18 au 22 septembre au parc des expositions de Stuttgart (Allemagne), mettra en avant les dernières innovations dans le domaine de la fabrication mécanique. L’institut Fraunhofer pour la technologie de production (IPT) et le Laboratoire des machines-outils (WZL) de l’Ecole supérieure technique d’Aix-la-Chapelle ont tenté de trouver une réponse applicable aux trois méthodes d’usinage par enlèvement de copeaux : le perçage, le tournage et le fraisage. Les deux instituts de recherche ont enquêté auprès d’environ 150 entreprises. Selon cette étude, des contraintes particulièrement sévères sont dictées par les nouveaux matériaux difficilement usinables, mais utilisés de plus en plus souvent. En effet, les outils de coupe sont exposés à des efforts thermiques et mécaniques extrêmes lors de l’usinage de matériaux superdurs et très résistants à la chaleur comme les alliages à base de nickel ou de titane, les aluminides de titane ou les aciers produits par frittage. Bien que les développements aillent en direction de l’adaptation de la géométrie d’outil, de l’enduction et de nouveaux matériaux de coupe, près de 80 % des interrogés verraient pour l’avenir un besoin de méthodes standardisées pour la conception des processus et des outils de même qu’un besoin d’information sur les géométries optimisées et les enductions des outils. Presque toutes les entreprises interrogées ont indiqué que l’une de leurs plus grandes préoccupations est le développement de nouvelles stratégies de refroidissement. La moitié des entreprises interrogées n’ont aucune idée de la façon dont les systèmes de maintenance conditionnelle modernes peuvent les aider à vérifier la pureté du liquide de coupe ou à évaluer des systèmes tribologiques différents en fonction de la stratégie de refroidissement/lubrification ou de la technologie d’enduction.

Pour plus d’informations : www.messe-stuttgart.de//t_blank

De la sécurité statique à la sécurité dynamique

La sécurité des machines était assimilée autrefois à la fonction d’arrêt d’urgence. L’association des possibilités offertes par les normes, par de nouvelles solutions techniques pour résoudre des tâches de sécurité et par des connaissances combinées en matière d’applications, permet de satisfaire de plus en plus les exigences de productivité et de disponibilité des machines. Seule l’association globale de capteurs, de commandes et d’actionneurs peut donner lieu à une sécurité flexible et dynamique indiquent les spécialistes de Pilz.

Pour plus d’informations : www.pilz.fr/company/press/article/index.fr.jsp

Le Forum Plastipolis

La 4e édition du Forum Plastipolis 2012 aura lieu les 18 et 19 septembre à Lyon. Le 1er Pôle de Compétitivité de la Plasturgie Plastipolis présentera les perspectives et les nouveaux enjeux du secteur en France et à l’international. Au programme, débats, workshops, rencontres networking, conférences et tables rondes. Les intervenants, entreprises et partenaires, animeront les débats mardi autour des Grands enjeux technologiques européens et mercredi sur les Clés de la performance industrielle et de l’innovation durable.

Pour plus d’informations : www.plastipolis.fr/

Première édition du salon batterie + stockage  

Le thème du stockage d’énergie fiable – à la fois mobile et fixe – suscite un intérêt de plus en plus grand. Toutes les innovations et les solutions seront exposées au salon batterie+stockage du 8 au 10 octobre 2012 au parc des expositions de Stuttgart(Allemagne).

Pour plus d’informations : www.messestuttgart.de/cms/index.php?id=119286&L=1&spr=1&messe_id=10211&txt_id=6284

 

La machine-outil allemande : commandes en baisse

Selon l’Association des constructeurs de machines-outils allemands (VDW), au deuxième trimestre 2012 l’industrie de la machine-outil allemande a connu une baisse de 20 % de commandes par rapport à avril-juin 2011. Les commandes intérieures ont baissé de 8 %, tandis que celles provenant de l’étranger ont chuté de 26 %. Dans les six premiers mois mois de cette année, les commandes ont baissé de 13 % par rapport à la période équivalente de 2011. Pour la deuxième moitié de l’année, le VDW s’attend à ce que les commandes provenant de l’étranger se stabilisent. En attendant, le carnet de commandes était à 8,4 mois en juin 2012, après 8,7 mois en février. Les usines fonctionnent à quasi pleine capacité. L’utilisation des capacités a même légèrement augmenté, de 95,1 % en Avril à 96,9 % juillet. La main-d’œuvre de l’industrie a augmenté de plus de 6 % sur les premiers cinq mois de 2012 pour atteindre 68.590 employés. En 2011, l’industrie allemande de la machine-outil a produit des machines et des services d’une valeur d’environ 13 milliards d’euros.

Pour plus d’informations : www.vdw.de/

Nouvelles stratégies d’usinage 5 axes des aubes et turbines

Subdivision de la zone d’omission en poches gauches et droites.

La version 2012 du logiciel de FAO hyperMILL d’Open Mind Technologies assure la programmation automatisée des poches rectangulaires, des optimisations pour l’ébauche 3 axes ainsi que de nouvelles stratégies pour l’usinage 5 axes des aubes et turbines. La nouvelle version sera dévoilée au salon AMB de Stuttgart (Allemagne), du 18 au 22  septembre 2012.

Pour plus d’informations : www.openmind-tech.com/fr

Une chambre à air increvable

Tous les amateurs du vélo vivent sous la menace de cette épée de Damoclès : la crevaison. Michelin a donc décider de créer une chambre à air increvable et hermétique. Baptisée Protek Max, elle résiste aux crevaisons et aux chocs-pincements. Finies donc les galères de crevaisons pendant une balade; les clous, les pincements avec le trottoir, les cailloux pointus ou tout objet pouvant percer la chambre à air seront vite oubliés. Un design bosselé, une première dans l’industrie de la chambre à air, lui assure une résistance à toute épreuve. L’injection d’un liquide préventif renforce l’effet d’auto-obturation assuré par cette configuration bosselée.

Pour plus d’informations : www.lecyclo.com/velo/roue-pneu/chambre-a-air/chambre-a-air-michelin-700×32-42c-a3-protek-max-vp-40mm-260g.html

www.lecyclo.com/velo/roue-pneu/chambre-a-air/chambre-a-air-michelin-protek-max-schrader-26×1.85-2.30.html

Pour les aficionados de machines à cinématique parallèle

Les dernières nouvelles du constructeur allemand Metrom (distribué en France par Multistation, www.multistation.com), un des rares à proposer des centres d’usinage à cinématique parallèle, à consulter dans son journal d’entreprise : https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=gmail&attid=0.1&thid=13942a21957b82f5&mt=application/pdf&url=https://mail.google.com/mail/?ui%3D2%26ik%3D6e19d7d7ee%26view%3Datt%26th%3D13942a21957b82f5%26attid%3D0.1%26disp%3Dsafe%26zw&sig=AHIEtbSSftIAelmGoL3JyBLwnoCVzB-Sug

Pour réussir ses affaires en Russie

La demande industrielle de la Russie pour les installations industrielles et

les machines-outils de dernière génération est très importante. Selon l’Union de l’ingénierie russe, plus d’un million de machines industrielles du pays sont âgées de vingt ans ou plus. Dans le même temps, l’économie russe est en croissance constante d’environ 3,5 % par an. Des raisons suffisantes pour proposer ses solutions à la Foire industrielle ITFM qui aura lieu du 25 au 28 septembre 2012 à Moscou.

Pour plus d’informations : www.itfm-expo.ru/home.aspx?lang=en-GB

Les Etats-Unis subventionnent la fabrication additive

Pays qui a vu naître il y a plus de 26 ans la première machine de prototypage rapide, les Etats-Unis vont allouer plusieurs dizaines de millions de dollars à cette industrie d’avenir. Voici le communiqué en anglais :

In March, President Obama announced a plan to invest $1 billion to create a national network of up to 15 manufacturing innovation institutes to serve as regional hubs of manufacturing excellence that will help make the country’s manufacturers more competitive and encourage investment in the United States. The White House said additive institute will also serve as a pilot for proof-of concept for the national network. Five US federal agencies – the Departments of Defense, Energy, and Commerce, the National Science Foundation, and NASA – jointly committed to invest $45 million in Youngstown-based project. According to the White House, the proposal for a national network of such institutes is part of Obama’s plan to revitalize American manufacturing. It said the NAMII will provide the innovation infrastructure needed to support new additive manufacturing technology and products in order to become a global centre of excellence for additive manufacturing. This pilot institute will bridge the gap between basic research and product development for additive manufacturing, provide shared assets to help companies, particularly small manufacturers, access cutting-edge capabilities and equipment, and create an environment to educate and train workers in advanced additive manufacturing skills.

NAMII is led by the National Center for Defense Manufacturing and Machining, and includes companies such as Boeing, ExOne, FMW Composites, General Dynamics, General Electric, Honeywell, IBM, Johnson Controls, Kennametal, Laser Technology Assts, Lockheed Martin, Lubrizol, M-7 Technologies, MicroFab Technologies, Northrop Grumman, nScrypt, OSRAM Sylvania, Optomec, Oxford Performance Materials, Paramount Industries / 3D Systems, Parker Hannifin, Plextronix, POM, RTI, Ruger, Sciaky, Stratasys, Stratonics, Timken, Touchstone Research Lab and Westinghouse Nuclear. University and non-profit members of the consortium include Carnegie Mellon University, Case Western Reserve University, Lehigh University, Penn State University, University of Pittsburgh, the Association for Manufacturing Technology, the National Digital Engineering and Manufacturing Consortium and the Society of Manufacturing Engineers.

Les nouveautés de National Instruments

Le fournisseur américain annoce quatre produits nouveaux.

Le module NI PXIe-5644R est le premier transcepteur de signaux vectoriel (VST) RF. Cette architecture centrée autour du logiciel représente une nouvelle génération d’instrumentation pour les ingénieurs et les scientifiques qui peuvent utiliser LabVIEW pour personnaliser du matériel ouvert basé FPGA (field-programmable gate array) en fonction de leurs besoins spécifiques.

Pour en savoir plus : http://zone.ni.com/wv/app/doc/p/id/wv-3395

www.ni.com/vst/f

Plate-forme de mesure et d’enregistrement embarqués hautes performances, le système NI CompactDAQ autonome est dotée d’un processeur Intel double cœur intégré pour exécuter du logiciel d’acquisition de données, d’analyse en ligne et d’enregistrement. Grâce à la plate-forme NI CompactDAQ, les ingénieurs peuvent personnaliser un système de mesure complet en utilisant LabVIEW ou faire appel à l’une des 600 sociétés membres du programme NI Alliance Partner Network pour définir une solution d’enregistrement de données personnalisée et clef en main.

Pour en savoir plus : http://sine.ni.com/nips/cds/view/p/lang/fr/nid/210718/

NI  LabVIEW 2012 est la dernière version en français, du logiciel de conception de systèmes conçu pour les ingénieurs et les scientifiques. Pour entamer leurs projets, les utilisateurs se voient proposer des outils prêts-à-l’emploi pour un large éventail d’applications LabVIEW ainsi que de nouvelles options de formation susceptibles d’améliorer la qualité de leurs systèmes.

Pour en savoir plus : http://ni.com/labview/whatsnew/f

http://sine.ni.com/cs/app/doc/p/id/cs-14731/

http://zone.ni.com/wv/app/doc/p/id/wv-157/

La carte NI Single-Board RIO GPIC offre une architecture RIO standard pour les systèmes de conversion électrique sur réseau intelligent, associée à une chaîne complète d’outils de conception de systèmes NI LabVIEW. Résultat : réduction des coûts et des risques inhérents à la conception de systèmes embarqués. Le nouveau système intègre un ensemble standard d’E/S analogiques et numériques ainsi que 58 cœurs de DSP embarqués dans un FPGA. Ce qui satisfait les besoins spécifiques en matière de contrôle, d’E/S, de performances et de coûts de la plupart des applications d’électronique de puissance sur réseau intelligent (convertisseurs CC-CA, AC-CC, CC-CC et CA-CA pour des applications de transport d’électricité, de génération d’énergie renouvelable, de stockage d’énergie et de commande à vitesse variable).

Pour plus d’informations : http://sine.ni.com/nips/cds/view/p/lang/fr/nid/210889/

 

 

Des moteurs brushless très compacts

Les moteurs Bonfiglioli de la gamme BMD sont fabriqués en utilisant la technologie des “pôles saillants” qui a permis une réduction sensible de leurs dimensions, l’amélioration du couple et de performances dynamiques. Grâce à la qualité des aimants à la forme optimisée et fabriqués en Neodyme, il est possible d’améliorer les performances en terme d’accélérations et de charges, sans risquer de les démagnétiser. En comparaison avec une technologie de moteurs brushless traditionnelle le couple est environ 30 % supérieur, à taille équivalente, les dimensions sont réduites, et l’inertie du moteur est particulièrement faible. La technologie sans codeur permet également des économies de taille et d’énergie. Les moteurs BMD fonctionnent en 230 ou 400 volts triphasés, ils tournent à des vitesses de 1 600 à 6 000 tr/min, offrent un rendement de 97% et sont conformes à la norme IE4. N’utilisant pas de ventilateur, ils seront particulièrement appréciés dans les applications en milieu poussiéreux, fibreux ou humide (norme IP65).

Pour plus d’informations : www.bonfiglioli.com

Le premier Congrès « Chaînes de processus photoniques »

Le salon EuroMold 2012 qui aura lieu du 27 au 30 novembre 2012 à Francfort (Allemagne), accueillera le congrès « Chaînes de processus photoniques – La révolution dans la production ». Les conférences auront lieu le 28 et 29 novembre 2012 dans le hall 11.0 du centre d’exposition de Francfort. La manifestation est organisée en coopération avec le Ministère fédéral de l’Education et de la Recherche, l’Institut Fraunhofer pour la technologie laser ILT et VDMA. Le congrès démontrera le vaste potentiel de production des outils photoniques. La fabrication additive permet, sans changer d’outil, la fabrication de pièces de formes diverses. Cette technologie ouvre la voie à la production en série de produits sur mesure.

Pour plus d’informations : www.euromold.com/

Cycle d’usinage réduit de 70% 

DP Technology dévoiléra à l’AMB 2012 (18 au 22 septembre 2012 à Stuttgart, Allemagne) la dernière version de son logiciel de FAO, ESPRIT  2013. Elle sera aussi présentée au salon Micronora du 25 au 28 septembre 2012 à Besançon (Doubs). Les visiteurs du stand découvriront entre autres, la nouvelle stratégie d’usinage de poches ProfitMilling brevetée par l’éditeur. Dédiée au cycle d’ébauche 2, 3 et 5 axes, cette approche permet un enlèvement de matière plus important en moins de temps. « Nos tests ont prouvé que le ProfitMilling réduit le cycle d’usinage de 70 %, le temps de programmation est plus court, moins d’énergie consommée, et la durée de vie de l’outil augmente de 500%, », assure Kenyon Whetsell, chef de produit ESPRIT.

Pour plus d’informations : www.dptechnology.com/

Yaskawa renouvelle sa gamme de variateurs

Reputé pour ses robots Motoman, Yaskawa est également, avec une production de deux millions de pièces par an, un des plus importants fabricants de variateurs au monde. Le constructeur japonais renouvelle sa gamme avec la mise sur le marché de la série 1000 et ses modèles J1000, A1000 et V1000. Disponible immédiatement depuis le stock d’Eschborn en Allemagne, ces nouveaux variateurs couvrent une large plage de puissance de 0,2 à 620 Kw. Les variateurs de la  série 1000 se distinguent par leur fiabilité et leur compacité. Ils permettent une réduction significative de la consommation d’énergie et des nuisances sonores. Leur plage de fréquence de commande s’étend de 0,01 à 400 Hz avec une précision de 0,01 Hz. Pour faciliter les procédures d’installation et d’utilisation,  ils sont livrés en standard avec le logiciel pour PC Drive Wizard Plus développé par Yaskawa. Rappelons que le constructeur japonais possède 60 filiales et emploie plus de 8 000 personnes au monde, la société Yaskawa. L’entreprise, fondée en 1915, propose une gamme complète de robots industriels et de produits mécatroniques : variateurs, convertisseurs, servo-commandes. Yaskawa, c’est 250 000 robots industriels installés au monde, une production de 20 000 robots/an, 16 millions de convertisseurs et 9 millions de servo-commandes installés. Le siège européen de Yaskawa est basé en Allemagne. Le siège social français est installé près de Nantes et possède deux divisions : robotique et drives & motion.

Pour plus d’informations : www.yaskawa.fr

Modules d’entrées/sorties haut débit

Rockwell Automation propose de nouveaux modules d’entrées/sorties haut débit pour sa gamme de contrôleurs d’automatisme programmables ControlLogix 5570. Les modules d’E/S 24 Vcc ControlLogix d’Allen-Bradley améliorent le temps de réponse système d’automatisem global grâce à une nouvelle technologie matérielle et à des capacités de communication peer-to-peer qui réduisent le temps nécessaire aux modules pour communiquer avec le contrôleur. Ce qui permet aux machines de fonctionner à des vitesses supérieures et de produire davantage de pièces. En mode peer-to-peer, le temps de réponse de l’entrée à la sortie peut être inférieur à 100 microsecondes.

Pour plus d’informations : www.rockwellautomation.com/

Haas prolonge son offre promotionnelle

Le constructeur américain de machines-outils prolonge jusqu’au 17 septembre 2012 son offre de l’été : une remise de 10 % à l’achat d’une machine-outil CNC Haas, quel que soit le modèle.

Pour plus d’informations : http://haascnc.fb.mi.addemar.com/c1676/e861214/h0d166/l32827/index.html

Démo en ligne de SpaceClaim Engineer 2012 et KeyShot 3.3

La société CADLINK vous invite à une présentation sur internet des logiciels de CAO 3D SPACECLAIM ENGINEER 2012 et KeyShot 3.3. Cette solution raccourcit les délais de conception et accélère le traitement des demandes de modifications techniques, tout en aidant les concepteurs à mieux réutiliser un plus grand nombre de modèles 2D et 3D importés.  Le résultat ?  Des gains de productivité et des délais de commercialisation réduits. La conférence ne peut accueillir que 15 personnes.  Duré : 1 heure.

Lien : http://goo.gl/oeiiS

Pour plus d’informations : www.rhino3d-fr.com

Infor s’associe avec Business & Decision

Infor, l’un des principaux fournisseurs de solutions de gestion d’entreprises, a conclu un partenariat stratégique avec Business & Decision. Société internationale de conseil et d’intégration de systèmes, ce dernier lui permettra d’accroître les bénéfices au sein des industries complexes de la fabrication, de la distribution et des services. Spécialiste de la solution Infor10 ERP Enterprise (LN), Business & Decision apporte une expertise dont pourront tirer profit les clients d’Infor actifs dans les secteurs de l’industrie de la fabrication, du “high tech”, de l’aérospatiale et de la défense, des services de maintenance des équipements, de la location, de la distribution et du conditionnement des produits de consommation. Business & Decision se concentrera également sur un certain nombre d’applications clés d’Infor, parmi lesquelles Lawson M3 ERP Enterprise, Infor10 EAM, Infor10 CRM Enterprise, Inforce Everywhere, Infor10 Corporate Performance Management, Infor10 PLM Discrete ou encore les offres de Business Intelligence d’Infor.

Pour plus d’informations : www.infor.fr/

L’impression 3D s’accélère

3D Systems lance une imprimante 3D professionnelle grand format ProJet 5000. Equipée d’une tête d’impression de technologie avancée, cette machine offre une vitesse d’impression deux fois plus rapide et la plus haute résolution de sa catégorie. L’offre s’accompagne d’une garantie constructeur de cinq ans de la tête d’impression. La ProJet 5000 est compacte, silencieuse et facile d’utilisation. Les entreprises de toutes tailles peuvent produire à la demande, des prototypes et des pièces fonctionnelles jusqu’à 550 mm de longueur. Pouvant utiliser jusqu’à 8 modules de chargement de matériau, la ProJet 5000 peut être configurée pour une gestion flexible du matériau et le fonctionnement sans surveillance et ni interruption pendant plus de 80 heures.

Pour plus d’informations : http://printin3d.com/3d-printers/projet-5000

Robots industriels : ventes en croissance de 9% en 2012

Charts IFR 30 August 2012Selon l’étude «World Robotics 2012 – Robots industriels » de l’IFR (Fédération internationale de robotique) le chiffre d’affaires de l’industrie robotique mondiale a enregistré une croissance de 9%. Environ 181.000 robots ont été installés en 2012. L’IFR estime qu’entre 2013 et 2015 les ventes de robots dans le monde augmentera d’environ 5% par an. En 2015, la production annuelle de robots industriels atteindra plus de 200.000 unités. En 2012, l’augmentation des ventes est principalement tirée par l’industrie automobile et l’industrie électronique ainsi que par le nombre croissant de clients à faible volume ordres provenant d’autres industries. Les impulsions principales proviennent de l’Amérique du Nord, la Chine, le Brésil et Europe Centrale et de l’Est. La remise en état des  installations de production qui ont été endommagés par la catastrophe du tsunami au Japon en est une autre raison de cette croissance de ventes. Le besoin urgent d’automatiser la production est le principal moteur de l’accélération du rythme des installations de robots industriels aux États-Unis et au Canada. Les ventes de robots en Allemagne atteindront presque le niveau record de 2011, tandis que l’Italie et l’Espagne enregistreront probablement une baisse en raison de l’aggravation de la situation économique. Le marché chinois est en plein essor et deviendra le plus grand au monde. Afin d’avoir la  même densité de robots en Chine qu’en Allemagne ou au Japon, environ un million de nouveaux robots devront être installés dans les prochaines années dans ce pays. Les fournisseurs mondiaux de robots sont conscients de ce potentiel et augmentent leurs capacités. En outre, les fournisseurs de robots chinois sont en train d’entrer sur le marché ou ont déjà pénétré le marché. Il ya quelques fabricants de robots cartésiens / linéaire déjà en Chine.

Pour plus d’informations : www.worldrobotics.org/

www.ifr.org/

Des textiles luminiscentes

Le TITV (Institut für Spezialtextilien und flexible Materialien à Greiz en Allemagne) développe des textiles dont la structure est une source de lumière. La méthode utilisée est similaire à celle de la sérigraphie : des pâtes luminiscentes sont appliquées sur les structures textiles. Une autre méthode consiste à appliquer des LED. Le champ d’application de ces développements est très large : réaliser des textes luminiscentes sur des vêtements utilisés par certaines professions comme les pompiers, les policiers, etc.; des vêtements sécurisés pour les écoliers ou les athletes qui doivent s’engager dans les trafic; l’illumination de l’intérieur des véhicules; des sentinelles dans les bâtimens, les navires ou les avions; des publicités sur les vêtements…

Pour en savoir plus : www.titv-greiz.de

www.titv-greiz.de/index.php?id=imagefilm

Autodesk rachète Inforbix

L’éditeur de logiciels de conception, d’ingénierie et de divertissements 3D, poursuit sa stratégie d’investissement dans le secteur de la gestion du cycle de vie des produits (PLM) avec l’acquisition de certains actifs de la société Inforbix, LCC. Ce dernier est un éditeur de logiciels spécialisé dans le développement de solutions SaaS (Software as a Service). Les conditions de la transaction n’ont pas été dévoilées. Autodesk envisage d’incorporer la technologie d’indexation, de recherche, de personnalisation et de visualisation des données développée par Inforbix dans Autodesk PLM 360. Objectif : accélérer le déploiement stratégique des services Autodesk 360 dans des environnements de cloud computing. Dans le cadre de cette acquisition, Autodesk a par ailleurs annoncé la nomination d’Oleg Shilovitsky au poste de Senior Director en charge de la gestion des données et du PLM. Oleg Shilovitsky a travaillé chez Smart Solutions, SmarTeam, Enovia et Dassault Systems et est l’un des co-fondateurs d’Inforbix, LLC.

Pour plus d’informations : www.autodesk.com/

A lire…

La lettre Recyclage/Récupération annonce une embelie pour le marché français du verre en 2011 avec un chiffre d’affaires de près de 4 milliards d’euros. La production nationale de verre plat a connu une croissance de 16%, à 1,047 million de tonnes contre 890 015 tonnes en 2010. Dans le même domaine, la lettre annonce une machine originale pour le broyage du verre perdu. L’équipement est adapté et commercialisé depuis début 2012 pour le marché français par la société Ecologik Concept.

Pour plus d’informations : www.recyclage-recuperation.fr

EuroBlech 2012 privilégiera la productivité et les économies d’énergie

EWM propose les solutions « forceArc» et «pipeSolution» qui divisent par deux le temps de production et appoortent des économies de fils et de gaz de 40 % par rapport à la technologie de pulvérisation classique.

Le salon international des équipements pour le travail de la tôle EuroBLECH 2012 qui aura lieu du 23 au 27 Octobre 2012 à Hanovre (Allemagne) mettra en exergue les solutions capables de preserver l’avenir de la planète. Les machines low cost seront ainsi à l’honneur chez de nombreux constructeurs, comme Mazak par exemple.

Pour plus d’informations : www.euroblech.com/bulletin/issue-18-eng/#a309

Une réflexion au sujet de « Les infos de l’été 2012 »

Les commentaires sont fermés.