Les informations de la semaine

CGTech poursuit sa croissance

L’année 2012 a bien débuté pour la société CGTech en France et à travers le monde. L’éditeur de solutions de simulation d’usinage qui fêtera en janvier prochain ses 25 ans d’existence, dépasse les trente millions d’euros de chiffre d’affaires par an et la filiale française a enregistré une croissance de plus de 20% l’année dernière. Dans son rapport  d’analyse 2012, CIMdata place CGTech à la huitième place mondiale des fournisseurs de logiciels de FAO (fabrication assistée par ordinateur) classés par marque.  De grands comptes français et européens tels que Airbus, Dassault Aviation, Safran, Aérolia, Alstom et leurs sous-traitants utilisent le logiciel Vericut afin d’accroître leur productivité en toute sécurité.

Pour le premier semestre 2012, CGTech constate une hausse des commandes par rapport à 2011 et s’attend à un maintien de ce rythme pour la fin de l’année.

Pour plus d’informations : www.simulation-machine.fr/

Les nouveautés de la fabrication laser

L’Institut Fraunhofer pour la technologie laser  (ILT) présentera au salon international Glasstec qui aura lieu à Düsseldorf du 23 au 26 octobre 2012, un laser de  structuration des matériaux transparents. Grâce à la technique de gravure laser selective (ISLE) on peut fabriquer des composants faits de matériaux transparents comme le verre d’un seul bloc et avec une précision micrométrique. Contrairement aux techniques par ablation, la gravure laser assure une utilisation efficace du matériel.

www.ilt.fraunhofer.de/en/publication-and-press/press-release/press-release-2012/press-release-2012-10-05.html

Les chercheurs de l’ILT présenteront au salon international des équipements pour le travail de la tôle EuroBlech (23 au 27 octob 2012) une nouvelle technique pour le traitement thermique local des aciers à haute résistance. Une solution qui adoucit le matériel dans un espace restreint, ce qui augmente la capacité de formage local des composants. Les constructeurs d’automobiles, par exemple, peuvent réduire le poids des véhicules en utilisant des aciers à forte résistance avec des épaisseurs plus faibles sans mettre en péril la fonction des pièces. À EuroBlech l’ILT présentera des pièces traitées thermiquement avec ce moyen, par exemple, une colonne B (Hall 11, stand B06).

Pour plus d’informations : www.ilt.fraunhofer.de/en/publication-and-press/press-release/press-release-2012/press-release-2012-10-04-2.html

Ligne de production de films multicouches plats contrôlée avec système de mesure

Dans le cadre du projet de recherche IRIS financé par le ministère fédéral allemand de l’économie et de la technologie (BMWi), l’ILT a collaboré avec l’Institut des plastiques  (IKV) à l’Université RWTH d’Aix-la-Chapelle pour développer un système d’inspection pour les films multicouches. Le projet InnoNet, qui a débuté en 2009, a récemment terminé sa phase finale avec l’essai réussi du système sur une ligne de film plat dans des conditions de production.

Pour plus d’informations : www.microsofttranslator.com/BV.aspx?ref=IE8Activity&a=http%3A%2F%2Fwww.ilt.fraunhofer.de%2Fen%2Fpublication-and-press%2Fpress-release%2Fpress-release-2012%2Fpress-release-2012-10-04.html

La création du COFFMET

Sept grands industriels de la mesure, le Syndicat  des machines et technologies de production (Symop) et le Centre technique des industries  mécaniques (Cetim) s’associer pour  élaborer et délivrer des formations labellisantes à destination des salariés. Ils créent ainsi le Comité Français de Formation à la Métrologie Tridimensionnelle,  COFFMET dont le lancement officiel aura lieu le mardi 23 octobre 2012 au salon MesurexpoVision (Parc  des expositions – Porte de Versailles – Paris), stand J 31.

Les innovations en traitement de surfaces

Les 14 et 15 Novembre 2012 aura lieu à la Cité du Design à Saint-Étienne Intersurfaces 2012, le Congrès spécialisé sur les traitements de surfaces « High Tech ». Organisé par le pôle de compétitivité Viaméca, le congrès accueille 24 conférences spécialisées et 7 ateliers. Celui consacré aux frottements dans les moteurs a reçu l’appui du pôle Mov’eo, de l’A3TS et du Labex Manutech Sise. Cet important événement est soutenu par le Cetim, CIT, Citra, l’UITS, LTDS, l’Énise, l’Ardi Rhône-alpes, A3TS, Manutech Sise, HEF R&D, CEM.

Pour plus d’informations : www.intersurfaces.eu

Courroie de transmissi​on de puissance à assemblage mécanique réparable sans démontage

Tanals, fabricant français de courroies de transmission depuis 1936,  associe les caractéristiques mécaniques de la Poly Chain GT Carbon  du fabriquant américain  Gates à son système breveté Ero Joint pour créer une courroie de transmission de puissance à assemblage mécanique. Ces courroies Poly Chain GT Carbon Ero joint s’assemblent directement sur site, sans démontage des poulies et des axes et sans détendre la transmission.

Pour plus d’informations : www.tanals.com

Innovations industrielles et supply chain

Les prévisions et leur contexte : les conseils de Bill Belt

www.billbelt.com/_bbx/_bbx_letttech/lettech118.pdf

Codem distribue le constructeur taïwanais Pinnacle
 
Distributeur exclusif en France des marques de machines-outils Okuma (Japon), Amada Machine Tools (Japon), Sugino (Japon) et Ares Seiki (Taïwan), Codem complète son offre avec la marque Pinnacle et poursuit son développement dans l’hexagone, au service de ses clients. La gamme Pinnacle est complémentaire à celle de Ares Seiki, déjà proposée par le distributeur français, composée de machines de plus petite taille. Les centres Pinnacle (séries SV, QV et LV) disposent de tables allant de 800 à 2200 mm et de 1700 à 2100 mm pour les centres à portique (série DV). Les machines-outils Pinnacle sont proposées avec une commande numérique Fanuc ou Heidenhain. Codem assure la distribution, l’installation, la formation et le Service Après vente des machines-outils Pinnacle en France.
Présentation au salon Siane du 23 au 25 octobre 2012 à Toulouse.
Pour plus d’informations : www.codem.fr
A voir au Mondial de l’automobile :
Les trois pôles de compétitivité Automobile Mov’eo, Véhicule du Futur & iD4CAR présentent ensemble les véhicules & technologies automobiles de demain sur le

Stand 224, Allée A dans le Hall 2.1 : 

Le   Pôle iD4CAR présente deux projets   en Réalité Virtuelle : Icare et Cargo Explorer

La société ESI Group met à disposition du Pôle iD4CARson système de visualisation immersive   en 3D « IC.IDO ». La Réalité Virtuelle est la   technologie la plus prometteuse dans les secteurs de l’ingénierie, de la   conception industrielle et du manufacturing. « IC.IDO » est une   solution combinant visualisation haut de gamme en taille réelle et simulation   en temps réel du comportement des produits. Ceci permet une manipulation et   des interactions infiniment proche de la réalité. C’est donc sur ce   dispositif que sont présentés en Réalité Virtuelle deux projets du  Pôle iD4CAR : ICARE, triporteur écologique avec stationnement innovant et Cargo Explorer, engin du continent antarctique.

ICARE :   triporteur écologique avec stationnement innovant, projet lauréat de la 3ème   édition du Concours Dream4CAR.

En   place depuis trois ans et soutenu par PSA Peugeot Citroën et Renault, le   concours Dream4CAR est ouvert aux étudiants des écoles d’ingénieurs, de   commerce et de design de toute la France. Regroupés en équipe, les  participants doivent développer un concept-car selon la thématique définie par le Jury présidé par Yves Dubreil, un des « pères » de la Twingo. Cette   année, le gagnant du concours est le projet ICARE, réalisé par les étudiants de l’Ecole de Design Nantes   Atlantique, de l’ESSCA  et de l’ENSAM.   Le projet répond à la problématique de la mobilité écologique accessible à   tous à l’horizon 2015-2020. Icare se veut être un triporteur, écologique,   économique, ludique et sécuritaire optimisé pour l’auto-partage et les   déplacements de demain.

Le projet Icare intègre des stations mobiles,   transportables sur camion, disposés à des points stratégiques de la ville. Le   principe de stationnement à la verticale permet de doubler la capacité   d’accueil par rapport à une place de parking ordinaire.

Cargo Explorer, engin du continent antarctique

Arnaud Tortel, explorateur   polaire depuis plus de 15 ans, traverse le Groenland en 2007, tracté par une   voile de kite, à plus de 20 km/h. Fort de son expérience, il imagine un engin   capable de déplacer un container de 20 pieds grâce aux vents. De retour   d’expédition, il expose son idée à Marc Van Peteghem, architecte naval qui   croit en la faisabilité de l’engin. Ensemble ils développent le projet Cargo   Explorer.

Cargo Explorer doit permettre de livrer des containers de 20 pieds  dans les endroits isolés du monde, comme l’Antarctique, la toundra, les   déserts. Cet engin utilise l’ensemble des énergies renouvelables grâce à une   pile à combustible (hydrogène), une voile de kite qui le tracte dans le vent   et des panneaux solaires inclus dans les parois. Il sera capable de rouler   sur les sols meubles et déformés tels que la neige, la toundra et le sable   grâce à des roues basses pressions à des vitesses moyennes de 20 km/h,   24h/24.

Le Pôle iD4CAR accompagne le   développement de ce projet, découvrez le, en Réalité Virtuelle dans son   environnement antarctique sur le stand.

La Roue Motorisée, exposée dans le   cadre du projet FI-VI(ME)soutenu par iD4CAR

La Roue Motorisée de Michelin intègre en son sein   le moteur électrique, le réducteur et le dispositif de freinage. Pilotée par   une électronique adaptée, elle constitue une solution technique au service   des re-conceptions de véhicules (véhicules allégés, compacité et maximisation   de l’espace habitacle, bus à plancher totalement plat …). La clef de la   révolution technologique de cette roue motorisée se trouve dans la miniaturisation du moteur. Conçu par   Michelin, il est le plus compact du marché. Sa puissance rapportée à sa masse   constitue un atout clé pour la réduction des masses non suspendues.

C’est d’ailleurs autour de cette technologie que   Michelin, avec le support du Pôle iD4CAR,   a fédéré un consortium de partenaires dans le cadre du projet FI-VI(ME)   (Filière Industrielle de Véhicules Innovants à Motorisation Electrique pour   les Marchés en Emergence), avec pour objectif de développer industriellement   les technologies et le savoir-faire, pour la roue motorisée et pour des   véhicules équipés de ces roues. Ce projet constitue la dernière étape avant   la mise sur le marché de véhicules intégrant cette technologie.

Le pôle   Mov’eo présente NOAO : 1er véhicule de pilotage électrique avec   prolongateur d’autonomie :

Le Pôle de la Performance de Nevers Magny-Cours qui   regroupe 26 entreprises tournées vers l’automobile de compétition et le   développement des véhicules du futur présente, à l’occasion du Mondial de   l’Automobile de Paris : NOAO, le   premier véhicule de pilotage électrique avec prolongateur d’autonomie.

Tirant son nom de l’expression anglaise   « know-how », (savoir-faire), NOAO   a été conçu en moins de six mois et concentre, comme son nom l’indique, tout   le savoir-faire technologique « Made in Magny-Cours ».

Record   !NOAO a établi le mercredi 19 septembre 2012, sur la piste Grand   Prix du Circuit de Nevers Magny-Cours, lepremier record électrique   homologué de l’heure de Magny-Cours : 105 km 649 m en   1hVoir la   vidéo

Le Pôle Véhicule du   Futur présente la « F-City H2 », véhicule hybride à hydrogène.  

Le principe de ce projet F-City H2 a été d’adapter le module énergie   du véhicule urbain électrique F-City pour qu’il reçoive une pile à   combustible et un stockage d’énergie sous forme d’hydrogène tout en restant   compatible avec l’existant (chaîne de traction inchangée). Il s’agit du premier véhicule électrique urbain à pile   à combustible et stockage d’énergie sous forme d’hydrogène immatriculé en   France conformément au règlement européen CE 79/2009. (décembre 2011). Ce véhicule est l’œuvre   d’un travail mené en commun par 6 partenaires : Michelin, dont le centre d’innovation   dédié à la mobilité propre a été chargé du module énergie à pile à   combustible ; FAM Automobiles est   en charge du véhicule lui-même, de la mécanique du caisson énergie et de son   intégration dans le véhicule ; EVE   System a pour mission l’adaptation de la chaîne de traction et de la   gestion des batteries. Assure également l’intégration des batteries Lithium   dans le module énergie ; FC LAB   conduit l’analyse des risques et veille à la sûreté de fonctionnement. Il   conduit les tests environnementaux du module énergie. En partenariat avec   l’UTBM, IFSTTAR et CEA ; l’Institut   Pierre Vernier est responsable de la communication et dissémination des   résultats du projet ; Haute Ecole   Spécialisée de Suisse Occidentale.

Artemis Racing optimise la conception de ses voiles-ailes avec un laser tracker

Le Challenger of Record de la 34ème America’s Cup qui représente le Royal Swedish Yacht Club, a choisi le laser tracker de Faro pour optimiser la conception de ses voiles-ailes. « Une voile-aile est un assemblage composite complexe constitué d’un composant structurel principal, de nervures formées et d’enveloppes souples et ressemble ainsi à l’aile d’un petit avion, explique David Endean, chef de projet du catamaran AC72. Pendant la course, elle est confrontée à un déluge de variables instables. C’est pourquoi nos concepteurs passent un nombre d’heures incalculable sur des ordinateurs extrêmement puissants afin de développer la forme idéale de l’aile. Plus la conception est raffinée, plus la pression est grande pour l’équipe de construction. « Dans cette compétition, le temps et le budget sont des facteurs décisifs. Le laser tracker de Faro réduit le temps nécessaire à la création de nouvelles formes d’aile et permet de modifier rapidement les surfaces moulées sans gaspiller à chaque fois les matériaux modèles. Nous atteignons des niveaux de précision plus élevés sans faire face à des coûts inabordables. »

Les ateliers du Mondial de l’automobile : Innovation et compétitivité dans l’automobile

www.sia.fr/evenement_detail_innovation_competitivite_automobile_compte_rendu_1148.htm

L’automobile française a encore des choses à dire

A lire l’éditorial de Nicolas Morel, directeur de l’architecture physique et fonctionnelle de PSA Peugeot Citroën, dans la newsletter no 49 de la SIA :  https://mail.google.com/mail/?tab=wm#inbox/13a2c7d37617fe6c

Un gicleur de liquide lave-glace ingénieux

Équipementier automobile spécialiste du transfert de fluides et des mécanismes, MGI Coutier propose Magic Wash. Récompensé lors du Palmarès des inventeurs du Groupe PSA, ce gicleur sera commercialisé à compter de 2014 sur un véhicule de série du constructeur. Sa principale caractéristique est d’intégrer le gicleur à l’extrémité du balai d’essuie-glace. Le jet de liquide se propage sur toute la longueur du balai afin de le remplir d’un volume de liquide optimal. Celui-ci dépose ensuite un mince filet de produit liquide quasiment invisible sur la surface à nettoyer. Ce positionnement plus efficace du gicleur a l’avantage d’évacuer les impuretés décollées du pare-brise, d’assurer un lavage sans trace en un minimum d’essuyage et de réduire de 50% la consommation de liquide lave-glace. Ce système permet aussi de ne pas incommoder les autres conducteurs (automobilistes ou motards) avec des projections de liquide lave-glace. La quantité de liquide stockée à bord du véhicule est fortement diminuée, offrant un gain de 1,5 à 2 kg sur le poids total de la voiture et par conséquent une réduction proportionnelle des émissions de CO2 liée à une moindre consommation de carburant.

Brise-copeaux pour l’usinage de précision

Ingersoll lance une nouvelle gamme de plaquettes équipées d’un brise-copeaux SA spécialement conçues pour l’usinage de pièces de précision de petites dimensions. Cette gamme est destinée aux différents secteurs de la mécanique de précision et du décolletage ou l’usinage des petits composants demandent la plus grande précision. Le médical est également un secteur à fort développement pour lequel sont produits par exemple, des vis pour les os et de nombreux autres petits composants qui nécessitent la plus haute précision et une grande qualité de surface. La nouvelle géométrie est proposée pour les plaquettes de petites dimensions de type DCGT, TCGT, VCGT et VBGT. Les plaquettes sont affûtées en périphérie ce qui permet de couper même sous de faibles avances et ont une arête vive similaire aux plaquettes de coupe alu revêtues, tout en bénéficiant de l’avantage d’un brise copeaux efficace.
Caractéristiques
– Plaquettes indexables de haute précision
– Faibles efforts de coupe
– Contrôle copeaux, fractionné dés 0,02 mm/tr pour une profondeur de coupe de 0,1 mm
– Convient pour les tours à décolleter en coupe continue
– Disponible en rayon de 0,1 / 0,2 / 0,3  et 0,4 mm

Salon IPA 2012 : Voyage au cœur de l’éco-conception

IPA ouvre les portes de « The Global Food  Factory  », le dimanche 21 octobre. Pendant cinq jours, le Salon  International du  Process et du Conditionnement Alimentaire entre dans  une nouvelle  dimension, plus durable et internationale. La production  éco-responsable étant l’un des enjeux majeurs de l’industrie   agroalimentaire mondiale, IPA place cette nouvelle édition 2012 sous le   signe de la recherche et de l’innovation.

Pour plus d’informations : www.agence-c3m.com/communique/salon-ipa-2012-voyage-au-cur-de-leco-conception

www.ipa-web.com/Infos-pratiques/Acces-Paris-Nord-Villepinte/

www.agence-c3m.com/nos-references/ipa

L’éco-conception à la française inspire les entreprises allemandes

Le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) et l’entreprise allemande I.con Innovation GmbH ont conclu un accord de partenariat pour le transfert d’outils et méthodologies pour l’intégration de l’environnement dans la conception de produits (éco-conception). I.con Innovation, société allemande de conseil en innovation déploie désormais la méthode d’éco-conception Maieco (méthode d’apprentissage pour l’intégration de l’éco-conception) développée par le Cetim et l’Ensam (Ecole nationale supérieure d’arts et métiers). Une première application est en cours pour le développement d’une nouvelle machine d’essai de corrosion fabriquée par une société allemande. I.con et son client bénéficient ainsi de l’expérience d’une dizaine d’années acquise dans le domaine de la conception et de l’optimisation du processus de fabrication de nouveaux moyens. I.con s’appuie également sur ATEP, utilitaire numérique développé pour accompagner la mise en œuvre d’une démarche d’éco-conception suivant la norme NF E 01-005. Le contrat de collaboration entre le Cetim et I.con. Innovation est conclu dans le cadre du Programme européen REMake permettant aux PME, grâce à des chèques innovation, de financer leurs besoins en aide et conseil pour éco-innover.

Articulations pour environnements sevères

Kipp propose une nouvelle gamme d’embouts à rotule, de chapes et d’articulation angulaires comprenant des versions anticorrosion et sans entretien. Cette offre comprend 270 références dont les détails techniques sont disponibles dans le nouveau catalogue général Kipp et dans la base de données produits disponible sur Internet : www.kipp.fr

Les innovations du salon Electronica 2012

EnOcean dévoilera au salon Electronica 2012 (13 au 16 novembre à Munich, Allemagne) le PTM 215, un module interrupteur à technologie de récolte d’énergie incorporant un code tournant. Cette fonctionnalité supplémentaire autorise le chiffrement des données transmises par des liaisons sans fil sécurisées dans le cadre de systèmes de domotique, de contrôle d’accès et d’autres applications critiques. Par ailleurs, EnOcean a enrichi sa bibliothèque DolphinAPI avec de nouvelles fonctions de cryptage/décryptage afin de faciliter et d’accélérer l’intégration de dispositifs de sécurité dans les produits OEM Dolphin existants. EnOcean fera la démonstration du nouveau module sur les stands des partenaires suivants : Future Electronics (hall A4, stand 259) et Farnell (hall A5, stands 558-559). Le PTM 215 sera disponible pour les équipementiers OEM en novembre 2012.

Pour plus d’informations :  www.enocean.com

www.electronica.de/

Un laboratoire pour l’ingénierie des surfaces

Après plusieurs années  d’échanges et de collaborations, le Cetim et le Cirimat  (Centre interuniversitaire de recherche et d’ingénierie des  matériaux – unité mixte de recherche associant le CNRS,  l’Institut national polytechnique de Toulouse et  l’Université Paul Sabatier) créent un laboratoire commun.  Cetimat, la nouvelle entité, a pour but de créer une dynamique  nouvelle et de monter des projets de recherche communs sur  l’ingénierie des surfaces et le comportement en service des  matériaux. Plusieurs  sujets de recherches pluridisciplinaires portant sur des thèmes  à fort impact sociétal et économique et tenant compte  des problématiques environnementales sont d’ores et  déjà identifiés. Côté  ingénierie des surfaces, ils portent sur : les procédés de dépôts, les traitements de surface, les matériaux hybrides, les surfaces fonctionnelles. Côté  comportement en service des matériaux, ils concernent : la durabilité des matériaux dans des  environnements spécifiques, la corrosion (corrosion sous contrainte,  fatigue-corrosion). Des  projets sont engagés, concernant  les dépôts sol-gel et la tenue à la corrosion.

Une réflexion au sujet de « Les informations de la semaine »

  1. Magnificent web site. Lots of useful information here. I’m sending it to several friends ans also sharing in delicious. And obviously, thanks for your sweat!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.