SolidWorks 2013 : quand la CAO devient un jeu d’enfants

Dassault Systèmes propose une nouvelle version de son logiciel de CAO (conception assistée par ordinateur), CP-SolidWorks 2013, avec plus de deux cents améliorations. L’objectif de cette remise au goût du jour : faciliter et accélérer le travail des concepteurs. Tout en leur permettant de mieux collaborer avec les autres participants au processus de développement des produits.

Entretien avec  Jean-Yves Ferré, directeur technique de la Solution SolidWorks sur la région Western Europe.

 

Fabrication Mécanique : Comment est née cette nouvelle version ?

Jean-Yves Ferré : Comme d’habitude, nous avons longuement enquêté pour savoir quels sont les besoins actuels des utilisateurs, quelles sont les fonctionnalités qu’ils attendent d’un outil de CAO comme SolidWorks. Visites de bureaux d’études, analyse du travail de nos clients, sondages, écoute attentive des interventions à notre convention 2012 qui a réuni 5 000 participants… C’est toujours un travail de longue haleine pour détecter les vrais changements dans le fonctionnement de bureaux d’études.

A qui s’adresse cette nouvelle version ?

Nous visons d’abord, notre base installée : les utilisateurs de notre solution pourront migrer vers SolidWorks 2013 à leur guise grâce à la compatibilité descendante des versions. Mais le potentiel est bien plus vaste. Notre base installée comptait 1,5 millions d’utilisateurs en 2011, au monde. Or, nous pensons qu’ils existent au monde pas moins de quatre millions et demi de concepteurs qui seront intéressés par une solution de CAO 3D mécanique très avancée. De nombreux bureaux d’études qui utilisent toujours la CAO 2D, veulent faire le saut technologique vers la 3D. Il leur faudra donc un outil adapté. Ce qui nous laisse de la marge…

Vous proposez deux solutions, Catia et SolidWorks.  Ne sont-elles pas parfois concurrentes ?

Non, elles ne visent pas les mêmes utilisateurs ni les mêmes applications. Catia s’adresse à ceux qui cherchent un outil pour la conception des processus, tandis que SolidWorks est centré sur celle de produits.

Quels sont les évolutions majeures de SolidWorks 2013 ?

Plus de deux cents améliorations sont proposées aux utilisateurs. Un de nos objectifs prioritaires a été de leur permettre la réalisation de développements qui n’étaient pas possibles avec la version précédente. C’est le cas de nouveaux outils SolidWorks Electrical et SolidWorks Plastics. Le premier assure l’intégration en temps réel des schémas électriques 2D et des modèles 3D, tout en améliorant la collaboration entre les équipes mécaniques et électriques qui participent à un projet. Le second s’adresse aux concepteurs de pièces plastiques et de moules d’injection. Ces derniers ont la possibilité d’effectuer des modifications au début du cycle de conception et de s’assurer que le moule fonctionnera correctement du premier coup. Avec des avantages multiples : réduction, voire élimination des modifications ultérieures, amélioration de la qualité… Ou l’anticipation de l’impact sur la fabrication des produits, des modifications apportées à la géométrie de la pièce, à la conception du moule, à la sélection du matériau ou aux conditions de traitement. Des outils comme SolidWorks Costing et  SolidWorks Sustainability automatisent le coût d’un grand nombre de types de pièces et comparent rapidement l’impact financier des matières premières ainsi que celui environnemental d’une décision de conception. SolidWorks Flow Simulation simplifie les conceptions d’écoulement et facilite l’interprétation des résultats. Bref, SolidWorks 2013 associe la facilité d’utilisation et la personnalisation étendue pour garantir aux utilisateurs débutants un apprentissage accéléré et aux utilisateurs expérimentés un gain de productivité rapide. La communication est plus étendue : les grands comptes peuvent gérer leur parc informatique à distance…

Quelles sont les dernières tendances dans le monde de la CAO ?

C’est indubitablement l’évolution vers plus de mobilité. Les utilisateurs veulent s’affranchir du contenant pour voir le contenu, disposer d’une visionneuse universelle. Avec SolidWorks 2013 ils peuvent ainsi avoir accès aux conceptions sur un iPad à l’aide du nouveau produit eDrawings pour iPad disponible sur l’App Store.

Pour en savoir plus : www.3DS.com

 

 

Une réflexion au sujet de « SolidWorks 2013 : quand la CAO devient un jeu d’enfants »

Répondre à mirelscherer Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.