Les informations de la semaine

Innorobo 2013 : simulation 3D intelligente

Sogeti High Tech présentera, via le cluster Robotics Place, à la 3ème édition d’Innorobo qui se déroule du 19 au 21 mars 2013 à Lyon, une solution qui simule des comportements d’agents et de systèmes intelligents dans un environnement 3D interactif afin de trouver la solution la plus adaptée. Baptisée G-MASS (Generic Multi Agent System Simulation), cette plateforme logicielle permet de modéliser un système multi-agents évoluant dans un environnement physique pour leur faire réaliser une mission collaborative. Ses domaines d’usage sont multiples : robotique, industrie, e-santé et urbanisation ou SmartCity. Les prototypes mis en oeuvre aujourd’hui permettent d’évaluer les nuisances sonores en milieu urbain, optimiser les déplacements des passagers dans un aéroport, simuler le positionnement de capteurs pour la maintenance préventive de structures d’un produit (avion, train, ouvrage d’art…).

Pour plus d’informations : www.innorobo.com/index.php?lang=en

Unité linéaire à entraînement par courroie crantée

 

1_RK_DuoLine_01webRK Rose+Krieger élargit sa gamme d’axes linéaires DuoLine avec le nouveau produit RK DuoLine Z 60. Ces petits axes linéaires sont caractérisés par une faible inertie de masses. Cette propriété les rend nettement plus dynamiques et permet d’atteindre des cadences plus élevées qu’avec des modèles comparables. La courroie crantée en néoprène robuste et dont la capacité de charge est élevée y contribue également. Les courroies crantées fabriquées dans ce matériau de haute qualité convainquent par fonctionnement régulier et une haute précision, tout en permettant des charges dynamiques élevées.

Pour plus d’informations : www.rk-rose-krieger.com/francais/

Le véhicule de demain sera composite

triangle-auto-composite_Img_PageTechnologieLe Cetim,  l’Onera, PSA Peugeot Citroën et Compose ont presenté au salon JEC 2013 à Paris, un triangle de suspension automobile  entièrement en matériaux composites. Les quatre partenaires ont réuni leurs expertises et leurs  savoir-faire pour cette  innovation : disposant des mêmes caractéristiques fonctionnelles  et mécaniques que son homologue métallique, la pièce en composite  pèse 50 % de moins. Une avancée remarquable qui préfigure les  véhicules de demain. Condition  indispensable à la réduction de la consommation de carburant ou  à l’utilisation des énergies alternatives, l’allègement des véhicules est, on le sait, le cheval de  bataille de tous les industriels de l’automobile dans le monde. La  réalisation de pièces de carrosserie ou de structure en  composite fait donc partie des grands défis à relever pour les  acteurs de la filière. D’où  l’importance de ce premier prototype de triangle de suspension  réalisé par le Cetim en partenariat avec l’Onera, PSA  Peugeot Citroën et Compose. Fabriqué à partir de deux  feuilles de thermoplastique renforcé de fibres de carbone  simultanément thermoformées et soudées grâce  à un outillage innovant monté sur une presse traditionnelle, le  triangle a les mêmes caractéristiques fonctionnelles et  mécaniques que la pièce métallique utilisée  jusqu’ici. Sa masse est par contre particulièrement  réduite avec un gain de 50 % par rapport à la feuille  métallique de référence. Les interfaces étant  inchangées, la pièce est directement intégrable aux  véhicules actuels. L’utilisation  de matériaux composites ne permet pas seulement  l’allègement, elle apporte également des  bénéfices en termes de durabilité, de  possibilités de conception, d’optimisation de l’assemblage. La conception numérique du triangle s’est  appuyée sur le savoir-faire du département Matériaux et structures  composites de l’Onera. Un outil pour thermoformer et mouler  simultanément les feuilles de composite a été  développé et breveté par le Cetim et Compose. Des tests  et essais variés se sont révélés concluants. Prochaine étape : l’intégration du triangle dans un  véhicule. Pour  ce triangle, le moule innovant qui a été réalisé  permet une production cadencée des pièces. Toutefois,  d’une manière générale, les limitations des  procédés sont encore trop souvent un frein à  l’utilisation des matériaux composites en grande série. C’est  là tout l’enjeu de la nouvelle ligne pilote grande cadence mise  au point par le Cetim au Technocampus EMC2  à Nantes en collaboration avec l’IRT Jules Verne et la  région des Pays-de-la-Loire. Cette ligne de fabrication de  pièces hybrides multi matériaux doit permettre de passer  directement de la fibre à la pièce finie sans reprise  d’usinage et donc sans perte de matière. Le nouveau  procédé, qui prend en compte les caractéristiques anisotropes  des fibres des matériaux composites, doit permettre d’assurer une capacité de transformation composite de 3 kg par minute avec une chute de matière inférieure à 10 %. L’ensemble des fabricants  d’équipements pour l’automobile (OEM) cherchent actuellement à réduire le poids de leurs  véhicules pour se conformer aux réglementations toujours plus  exigeantes concernant les émissions de CO2. Le nouveau  triangle permet, sous condition d’une optimisation correcte, non  seulement d’économiser sur le poids du véhicule, mais  également sur le coût de l’acier et de ses traitements. Ce  qui représente un potentiel énorme en considérant les  dizaines de millions de véhicules produits chaque année.

Aide à l’innovation

Le projet CAPME’UP, porté par les instituts Carnot Cetim, CEA LIST et IFPEN Transport Energie, a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet « Carnot PME » du programme « Investissements d’avenir ». Ce projet a été financé par l’ANR dans le cadre du programme « Investissements d’avenir- Appel à projets « Valorisation Carnot » ouvert en 2011 pour soutenir l’augmentation des performances des Instituts Carnot en matière de recherche partenariale. CAPME’UP vise à accompagner les TPE, PME et ETI du secteur manufacturier – qui représentent environ 10 000 entreprises – dans le développement de leurs innovations en leur permettant d’accéder au meilleur niveau technologique. Ces entreprises de taille moyenne sont en effet confrontées à de nombreux défis technico-économiques et à des contraintes environnementales et sociétales qui nécessitent des performances accrues. En mettant à profit leurs synergies et en mutualisant leurs moyens scientifiques, techniques et humains, les trois partenaires du projet proposent aux entreprises une offre de transfert industriel adaptée à leurs besoins. Trois plateformes sont dédiées aux technologies « phares » du secteur manufacturier :

  • Contrôles non destructifs (CND) innovants, avec les moyens d’essais et équipements des plates-formes Cetim et CEA LIST, cette dernière permettant d’accéder à des logiciels de simulation des CND par application métiers.
  • Robotique interactive,  à travers la plateforme « Robotique » qui comporte notamment le cobot de la société RB3D, une cellule de parachèvement, une cellule robotisée flexible mobile et un universal robot. Cette plateforme vise à traduire la stratégie de développement de l’entreprise en un projet de robotisation (classique ou collaborative, fixe ou mobile) techniquement et économiquement optimisé (plates-formes Cetim & CEA LIST).
  • Intégration système, avec un panel de méthodologies, d’outils de simulation et de moyens d’essais et de pilotage dédiés à la conception des systèmes complexes et à leur optimisation (plate-forme IFPEN).

Les plateformes sont réparties sur les sites des trois instituts Carnot : Saclay pour le CEA LIST, Senlis et Nantes pour le Cetim, Rueil Malmaison pour l’IFPEN. Au-delà de l’offre technologique, les entreprises pourront également bénéficier de services associés à l’innovation, de l’ingénierie financière au benchmark et à la veille technologiques jusqu’au conseil en propriété intellectuelle. Des journées de formation, et des séminaires spécifiques seront également organisés, ainsi qu’un service web pour faciliter l’accès des entreprises aux services proposés par CAPME’UP. L’objectif final est que les plateformes proposées par CAPME’UP servent de modèle à de futures plateformes dédiées aux PME, pouvant se développer et évoluer au-delà du projet.

Programme d’action entre Mécabourg et le CEEI-Alimentec

Ce programme est destiné à rapprocher les sous-traitants industriels locaux du marché agroalimentaire. Ce dernier est fortement présent dans l’Ain mais ignore parfois le savoir-faire de ces PME innovantes. Les adhérents de Mécabourg peuvent intervenir au service de la filière agroalimentaire en tant que sous-traitants, notamment dans le domaine des équipements industriels et tout particulièrement des machines spéciales. Le programme de rapprochement comprend l’organisation de visites d’entreprises, une formation et la structuration d’une offre locale pour le marché de l’agroalimentaire d’ici septembre prochain. Cette première étape témoigne de la volonté du groupement d’être plus présent auprès des marchés porteurs afin de soutenir l’activité de ses adhérents.

Pour plus d’informations : www.datapressepremium.com/RMDIFF/2007146//Mecabourg_DP_Mars2013.pdf


Stratasys lancé une imprimante 3D dédiée « orthodentie »

TeethConçue avec de petits laboratoires et des cliniques d’orthodontie, Objet30 OrthoDesk raccourcit considérablement le temps de livraison, augmente la capacité de production et élimine le stockage volumineux.

Pour plus d’informations : http://objet.com/dental/objet30_orthodesk_media_kit

htthttp://www.youtube.com/watch?v=xFZd7Fi4c_I&feature=youtu.bep://www.youtube.com/watch?v=-ZXr-8KmkWc

http://fr.objet.com/Industries/Objet30_Orthodesk/

http://objet.com/sites/default/files/shared/PDF/Objet30_OrthoDesk_A4_Bro_FRA_low.pdf

 

 

Impression 3D micrométrique

Photonic-Professional-GTL’imprimante 3D Photonic Profesional GT de  Nanoscribe assure la fabrication 3D rapide et précise des micro-objets, plus petites que le diamètre d’un cheveu humain.

Pour plus d’informations : www.nanoscribe.de/

MakerBot et Autodesk

MakerbotAutodsek-1MakerBot annonce un partenariat avec Autodesk pour utiliser le programme 123D de ce dernier sur ses imprimantes 3D économiques.

Pour plus d’informations : www.nanoscribe.de/

Charles Hull vend ses actions 3D Systems

Un des pionniers de la fabrication additive et fondateur de la société, Charles Hull vend plus de la moitié de ses parts de 3D Systems. Soit 500 000 actions. Le prix de l’action 3D Systems ne cesse de baisser depuis la mi-février, et est coté à moins de 30 dollars.

Charles Hull est responsable de la R & D chez le numéro un mondial de la fabrication additive.

Pour plus d’informations : www.3dsystems.com

Renishaw s’allie avec Bego

RenishawLe constructeur anglais qui fournit des machines de fabrication additive annonce un partenariat avec cette société allemande spécialisée dans la prothèse dentaire. L’accord vise  l’utilisation de la fabrication additive dans les applications de l’orthodontie. Renishaw pourra utiliser les brevets de BEGO Bremer Goldschlägerei Wilh Herbst GmbH & Co KG dans le domaine de la CFAO (conception/fabrication assistée par ordinateur).

Pour plus d’informations : www.renishaw.com

ExOne, la nouvelle coqueluche de la fabrication additive

M-FlexArrivée sur les marchés en février 2013 lors de son introduction en bourse, ExOne pourrait être rapidement un des noms importants de l’impression 3D métallique. La preuve : les actions de ExOne ont connu une forte hausse dès le premier jour et ont provoqué l’enthousiasme des investisseurs. L’atout de la société américaine est son expertise dans les procédés qui mettent en oeuvre les métaux. La technologie des jets qu’utilise les machines  d’ExOne est moins coûteux et plus rapide que les autres systèmes.
Caractéristiques de la machine MFlex :
  • Build volume: 400 x 250 x 250 mm (15.7 x 9.8 x 9.8 in.)
  • Build speed: 30 seconds/layer
  • Layer thickness: Variable with minimum of 0.100 mm
  • Print resolution: X/Y 0.0635mm, Z 0.100mm (set by layer thickness)
  • External dimensions: 1674 x 1278 x 1552 mm (5.5 x 4.2 x 5.1 ft.)
  • Electrical requirements: 208V-240V / 3 phases
  • Data interface: SLC, CLI
Pour plus d’informations : www.exone.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.