Yoshimaro HANAKI, pdg d’OKUMA CORPORATION : “un constructeur de machines-outils doit être un « cultivateur » et non pas un simple « chasseur » ».

jO9cC_kbXCVqjVo2t7t5KNG7kEf1iuECTcK6Jk2dXkQOkuma vient d’inaugurer son quatrième centre technique européen dans les nouveaux locaux de COdeM à Villeneuve la Garenne, dans la région parisienne. Entretien avec Yoshimaro HANAKI, pdg  d’OKUMA CORPORATION.

Fabrication Mécanique : Quels sont les objectifs du nouveau centre technique français ?

Yoshimaro HANAKI : L’histoire d’OKUMA en Europe a débuté il y a 51 ans en 1962, quand nous avons ouvert un bureau de liaison à Düsseldorf, en Allemagne. En 1990, nous avons créé notre filiale OKUMA Europe GmbH pour, ensuite, déménager à proximité, à Krefeld, où se trouve notre siège européen. Ce nouveau centre technique est le quatrième en Europe, les autres étant situés près de Stuttgart dans le sud de l’Allemagne, près de Vienne, en Autriche, et à Moscou en Russie. En plus d’être un fabricant de machines-outils, Okuma est le seul au monde à développer et produire tous les éléments liés à la machine incluant les commandes numériques, les moteurs, les capteurs, et l’informatique de commande. Bien que notre notoriété en France ait jusqu’à maintenant été inférieure à ce qu’elle peut être dans le reste du monde, OKUMA est une entreprise ayant une histoire de 115 ans. Nous sommes bien connus au Japon, au point que les gens pensent « machines-outils = OKUMA » comme « réfrigérateur se dit Frigidaire » en France. Alors, mon souhait le plus cher est que nous puissions atteindre la même notoriété en France, grâce à ce Centre Technique. Nous avons besoin, partout dans le monde, de présences locales fortes capables de fournir un soutien commercial, technique, et surtout, un service après-vente de qualité en rapport avec la qualité et la technicité toujours croissante des machines-outils. Le centre technique français OKUMA répond parfaitement à cet objectif.

 

Quelle est la place de la France dans votre stratégie commerciale ?

La France est un pays majeur de l’UE. Des sociétés telles que Renault, Peugeot, Citroën dans l’industrie automobile, ou Airbus dans l’industrie aérospatiale, démontrent que les industries françaises sont très avancées. Mais au-delà de ces grands noms, existe un large éventail d’autres entreprises et industries qui les accompagnent. Ce qui représente autant de marchés où la demande en machines-outils est importante. La France se positionne donc comme un pays extrêmement important dans notre stratégie européenne. J’espère que la création de ce centre technique OKUMA sera le point de départ d’une nouvelle phase de développement en France.

Quelle sera selon vous l’évolution à moyen terme des machines-outils ?

Je crois qu’elles gagneront toujours en intelligence pour pouvoir s’autodiagnostiquer. Les automatismes seront de plus en plus efficaces et une seule machine pourra assurer toujours plus de fonctions.

La Chine domine le marché mondial de la machine-outil tant pour la production que pour la consommation et les groupes chinois rachètent des constructeurs européens qui sont à la pointe de l’usinage. Ils rattrapent ainsi à grands pas l’écart qui les sépare des principaux constructeurs mondiaux. Avez-vous peur de cette concurrence ?

Non, pas du tout. Pour réussir dans le monde de la machine-outil de haute précision, il faut être un « cultivateur » et non pas simplement un « chasseur ». Autrement dit, il faut assurer un travail acharné de R & D, semer les graines des innovations de demain pour rester dans le peloton de tête mondial de la machine-outil, ce qui suppose une grande stabilité des effectifs. Je trouve donc que les fabricants chinois ont encore beaucoup de pain sur planche avant de pouvoir se placer au même niveau que nous. Et puis, nous ne cessons d’évoluer, d’innover, de perfectionner nos solutions. L’inventivité et l’obstination au travail de nos 3000 employés au monde constitue la garantie principale de la qualité de machines-outils Okuma.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.