Les informations de l’été

Appareils multiénergies et multifonctions
La recherche de solutions pour répondre aux enjeux de la maîtrise de l’énergie est un axe fort de développement du CETIAT qui se traduit notamment par la mise en place de nouveaux moyens, comme par exemple, la réalisation d’un outil expérimental pour les appareils multiénergies et multifonctions inauguré le 10 juillet.
Pour plus d’informations : DOSSIER PRESSE 2013 multi pour presse

Le rendez-vous de la R&D

Les « Rendez-vous Carnot » seront organisés le 9 et 10 OCTOBRE 2013 à LYON – DOUBLE MIXTE par l’Association des instituts Carnot, en partenariat avec le Grand Lyon et la Région Rhône-Alpes. Comme chaque année, les porteurs de projets d’innovation et dirigeants d’entreprises pourront y rencontrer les 34 instituts Carnot, ainsi que de nombreux autres acteurs de la recherche partenariale (Structures de Recherche Contractuelles, centres techniques industriels, pôles de compétitivité, laboratoires de recherches nationaux …).

Pour plus d’informations : www.rdv-carnot.com

Sécurité des unités linéaires
2_RK_SafelockSafelock, le système de Rose+Krieger de retenue intégrable pour la sécurité des unités linéaires soumises à des charges élevées en position verticale ou oblique est désormais « composant éprouvé catégorie 1 »  d’après la norme EN ISO 13849-1. Il vient d’obtenir un certificat d’essai délivré par la caisse professionnelle d’assurance accident.
Pour plus d’informations : FR-Rose + Krieger Safelock_Certificat
Production des fromages automatisée

BA Systèmes automatise l’un des sites de production de FRIESLAND CAMPINA aux Pays-Bas. Le groupe, 3e groupe laitier mondial et la 1ère coopérative laitière mondiale, a décidé depuis plusieurs années d’investir 12 millions d’euros dans l’automatisation de la production et de la maturation des fromages de l’usine de Marum. Grâce à une étude logistique réalisée par les experts de BA Systèmes, ce dernier a été retenu comme partenaire pour automatiser les flux des boxes de fromages pendant leur processus de maturation. Une flotte d’AGV (chariots autonomes) assure désormais le transfert des fromages depuis les zones de stockage où ils sont affinés vers la zone de traitement (plusieurs passages sur une période de plusieurs jours) pour être acheminés vers les zones d’expéditions (préparation automatique en faux camions). Les objectifs de l’installation AGV étaient de 4 types : assurer une production continue (H24 et 7j/7), améliorer le processus d’affinage des fromages ; tracer la logistique interne et garantir la qualité et enfin, réduire les frais de fonctionnement du processus. Opérationnelle depuis plusieurs mois, l’installation comporte une gamme de chariots adaptée couplée à des évolutions logicielles importantes. Pour le transfert des boxes de fromage de plus de deux tonnes et demi, BA Systèmes a dû adapter certains de ses chariots pour proposer une flotte d’AGV composée de GF – gerbeurs frontaux en porte à faux et de GF2 CC capables de transporter deux charges côte à côte simultanément. L’ensemble du système logistique est assuré par AGV Manager, en liaison directe avec le système de planification du process. Une des spécificités logistiques de l’application est de stocker des lots de boxes de quantités très variables dans des allées de profondeur fixe ; une fonction qui offre la possibilité de ranger plusieurs lots dans une même allée. Les algorithmes de stockage développés par les équipes de BA Systèmes dans AGV Manager intègrent le planning prévisionnel des futurs traitements ou expéditions de chaque batch afin de limiter les opérations de réorganisation du stock. Ceci permet à la fois de garantir une meilleure réactivité du système à la demande et d’assurer un taux de remplissage élevé. « L’automatisation des flux nous permet de maintenir la qualité du processus d’affinage tout en préservant les fromages. Les AGV sont équipés de systèmes de sécurité qui assurent l’intégrité des produits lors des multiples transferts mais également garantissent la sécurité des opérateurs travaillant dans la zone. » explique Eduard LAMMERTSMA, chef de projet chez FRIESLAND CAMPINA.

Pour plus d’informations : http://www.basystemes.com

EquipAuto dorlote les futurs visiteurs du salon

Téléchargeable directement depuis www.equipauto.com, une application SmartPhone(compatible avec tous les modèles de téléphone et téléchargeable depuis les « stores » correspondants) permet d’accéder aux informations pratiques du salon. Elle regroupe la liste complète des exposants, fournit le planning des conférences et le calendrier des événements. Enfin, dotée d’un plan interactif elle facilite le parcours du visiteur dans les différents halls du salon.

Dès le mois de septembre, les visiteurs préenregistrés recevront plusieurs propositions de circuits de visite. Organisés par thème, les parcours permettront à chacun de prévoir en amont quels stands aller voir en fonction de leurs intérêts et ainsi d’optimiser leur temps sur place. Six parcours experts ont été conçus sur les thèmes suivants : « Nouveautés », « GreenTech », « Garage Digital », « Poids Lourds/VI »,  « Démonstrations » et « Préparation des véhicules d’occasion ».

EQUIP AUTO 2013 et ses partenaires proposent des offres exclusives destinées aux visiteurs et exposants pour qu’ils puissent profiter de Paris à l’occasion de leur participation au Salon. Chacun bénéficiera d’attentions particulières et de tarifs préférentiels dans différents restaurants, cabarets, bars, magasins de la Capitale. Ces avantages seront présentés sur www.equipauto.com  dès le 20 juillet.

Industrie 4.0 : une vraie révolution industrielle ou un simple remake du CIM (computer integration manufacturing ?

Entretien avec le Prof. Dr. Thomas Bauernhansel, Directeur de l’Institute pour le management industriel : pm_11_Industrie4 0_2013-07-15_eng

COdeM à l’EMO 2013

Okuma-New-MULTUS-U4000Les nouveautés présentées par le distributeur français de machines-outils : CP-COdeM-PreEMO-0713

PTC rachète Enigma 

PTC vient d’annoncer le rachat de la société Enigma dont les logiciels agrègent et fournissent des contenus techniques aux services après-vente. Ce rachat complète le portefeuille de solutions de gestion du cycle de vie des services (SLM, Service Lifecycle Management) et conforte la position de leader de PTC sur ce marché. Aujourd’hui, outre des fonctionnalités incomparables de création, d’illustration, de publication et de diffusion d’informations centrées sur le produit, PTC est en mesure de collecter, numériser et transmettre des contenus techniques créés hors de sa plate-forme. Les produits Enigma agrègent intelligemment des contenus de service très différents dans de nombreux formats, puis adaptent et transmettent ces contenus aux techniciens et utilisateurs ayant besoin de données techniques et d’informations sur les pièces pour exploiter et entretenir des produits complexes. En intégrant la technologie d’Enigma dans ses solutions d’informations techniques et d’informations sur les pièces détachées, PTC permettra aux services après-vente de disposer d’un large éventail de contenus techniques. Enfin, grâce à cette acquisition PTC consolide son implantation en Israël. Ainsi, cinquante développeurs supplémentaires vont rejoindre le centre de R&D de PTC dans ce pays. Israël est reconnu pour ses capacités d’innovation technologique et ce rachat est l’occasion de renforcer les équipes de ce centre d’excellence.

Par ailleurs, le PTC Live Tech Forum, la conférence annuelle gratuite dédiée aux technologies PTC, se tiendra à Paris le mardi 19 novembre 2013 dans le centre de conférences Eurosites George V – 28 Avenue George V, 75008 Paris. Au programme :

  • Nouveautés produits et solutions PTC
  • Ateliers de formation gratuits
  • Retours d’expérience et networking
  • Exposition

Ouverture officielle des inscriptions en septembre prochain.

Le marché chinois du PLM : croissance de 16,9% en 2012

CIMdata announces the availability of its 2013 China Product Lifecycle Management (PLM) Market Analysis Report. This report provides detailed information and in-depth analysis on the People’s Republic of China’s (“China”) rapidly-evolving PLM market. The report discusses the major China PLM trends and issues, PLM purchase investments in software and services, PLM adoption in various industry sectors, and market growth forecasts that pertain to this important and quickly expanding economic region. This report also provides insight into PLM market dynamics within the region and the revenue performance of the leading PLM solution providers operating within it, both China-based and international PLM solution providers based elsewhere. This report is a joint collaborative effort of CIMdata and China-based e-works Manufacturing Information Technology Co., Ltd. (http://www.eworksglobal.com/ in English and http://www.e-works.net.cn in Chinese).

Stan Przybylinski, CIMdata Vice President of Research said, “While the global PLM market slowed in the second half of 2012, China had another strong year, with nearly 17% growth to US$749.2 million, which is just under 5% higher than the growth rate of the global Mainstream PLM market, and in 2013 the growth rate of the Chinese Mainstream PLM market is forecasted to be 16.1%.” Chinese industries that are heavily investing in PLM include aerospace, automotive, high-tech, and mechanical machinery. The following chart illustrates the growth and size of the China PLM market for the past 2 years and projects growth through 2017.

Global PLM solution providers continue to invest in China and are expanding their partner networks and growing their customer bases. The leading international PLM solution providers include Dassault Systèmes, PTC, and Siemens PLM Software, and these three firms accounted for nearly 54% of China-based Mainstream PLM revenues in 2012. “In the last year, local Chinese solution providers have greatly improved their offerings,” stated Peter Bilello, CIMdata President. “We had strong attendance at our second annual China PLM Market & Industry Forum, from both local solution providers and mainstream international providers. Once again, at the China forum, held in Beijing this year, we had the most fervent discussion of systems engineering, a very advanced PLM topic, of any of our four forums around the world. Chinese academic organizations are working with industrial end user companies to make that vision a reality,” he added.

This report reflects the trend that Chinese manufacturers are paying more and more attention to product innovation and are rapidly improving their own R&D capabilities and processes by deploying PLM, not only in traditional discrete industries, but also in life sciences, food & beverage, and several emerging vertical markets.

CIMdata designed this report to be a valuable source of information to support the business and market planning processes of PLM solution providers that are targeting China, as well as industrial companies within China who would like to understand the PLM competitive landscape. Further details about the report are available on CIMdata’s website for publications.

Les rapports PLM 2013 à consulter : www.cimdata.com

Conférence sur la Directive Ecoconception

Organisée par Profluid le mardi 22 octobre 2013 à la Maison de la Mécanique – Courbevoie (92).

Pour plus d’informations : http://www.profluid.org

Sidel gagne 15 000 heures d’usinage par an grâce à la simulation
Le site de production d’Octeville, en Normandie, de Sidel est une des sept mouleries du groupe. Il fabrique les moules de soufflage composé de 7 éléments : bague de centrage ; corps du moule ; pion de centrage ; fond du moule ; bague d’usure ; rondelle d’usure ; support voute. Les moyens de production comptent 63 machines à commande numérique – MOCN – (DMG, MCM,…), 2000 outils de fraisage et tournage et deux solutions de FAO pour le fraisage et le tournage. Ils sont gérés par 15 programmateurs. Le challenge était de sécuriser les outils de production en validant  les  programmes  en  amont  (code  Iso,  programme de palpage, course machine, comparaison du modèle usiné avec  celui  du  bureau  d’études)  et  les  modifications  des post-processeurs, tout en intégrant ces technologies dans l’environnement existant. Pour ce faire, Sidel a choisi la solution de simulation d’usinage NCSimul Machine de SPRING Technologies. Le groupe utilise 12 postes NCSIMUL Machine sur son site Normand. Gains de temps : environ 15 000 heures par an, grâce à la fiabilité des calculs et des simulations, à des tests de premières pièces sur machines, à l’amélioration de la gestion de la diversité des outils de production. Franck Keroulle, Industrialization & Method – Central Tooling de Sidel, explique : « Le retour sur investissement est de moins de 5 mois. » Prochains développements : le déploiement de NCSIMUL Machine au niveau de toutes les mouleries du groupe dans le monde et celui d’OPTITOOL, les solutions d’analyse et de calcul des conditions de coupe de SPRING Technologies, sur le site d’Octeville et en Chine.

Pompe à variation électronique de vitesse

SalmsonPBESalmson propose la PBE, une pompe monobloc normalisée à variation électronique de vitesse qui complète la gamme des PBS. Elle adapte son fonctionnement aux besoins hydrauliques, thermiques ou frigorifiques de l’installation. Afin de répondre à de nombreux besoins dans les domaines du Génie Climatique ou de l’Adduction-Surpression, la gamme PBE, certifiée ACS, comporte 55 références, avec une plage d’utilisation allant jusqu’à 360 m³/h ou 85 mCE. L’interface est constituée d’un seul bouton et d’un écran LCD pour accéder et régler les différents paramètres de fonctionnement. De plus, cette interface est identique à celle présente sur les autres pompes In-Line (en ligne) électroniques des gammes SIE/DIE, LRE/JRE. Avec un bruit de fonctionnement n’excédant pas les 83 dB et un faible encombrement, la PBE s’adapte à de nombreuses configurations d’installations.

Shenyang Machine Tool dévoilera sa stratégie européenne à l’EMO 2013

SMTCL_EMO_2013VS« Developed with German design skill and built in China: we are combining the best of both worlds, » says Guan Xiyou, Chairman of the Board at SYMG, explaining the Group’s strategy for the European market. A manager and engineer who commands much respect in China, he has great confidence in German engineering in general and in the capabilities of the subsidiaries Schiess Tech GmbH in Berlin and Schiess GmbH in Aschersleben in particular. The internationalization of SMTCL will be founded therefore on products which comply with German standards in terms of availability and quality of finish and which will be produced in China. The most striking features of the products are their precision and the high quality of their finish. To ensure that this quality remains sustainable, SMTCL Europe is currently building up a strong dealer and service network in Germany and other European countries. This includes plans for a spare part center at the Schiess GmbH production location in Aschersleben. « Night flights are permitted at the airport in Leipzig which is nearby. This allows us to guarantee 24-hour service support and the delivery of spare parts, » says Dr. Marcus Otto, CEO at Schiess Tech GmbH. The first SMTCL machines to be built in line with the new concept will be on display at EMO 2013, where a vertical 5-axis machining center, a horizontal and a vertical turning machine and a vertical 3-axis machining center will be exhibited.

Gagnez votre voyage à l’EMO 2013

Up to 16 August of this year, ingenious production experts who like solving tricky puzzles can win a visit to the EMO in our EMO quiz. The quiz questions can be found at http://www.cnc-arena.com/en/newsroom/emo-hannover/quiz and www.cnczone.com. With a bit of background knowledge or “knowing how to search and find”, they’re not difficult to answer. The main prize in the draw is a flight to the EMO Hannover with three nights in a hotel, an admission ticket to the fair, and some VIP treatment that the winner won’t forget in a hurry. Plus some other attractive prizes. The EMO Hannover 2013 will from 16 to 21 September 2013 be showcasing the entire world of metalworking under the motto of “Intelligence in Production”.

Les rencontres européennes de la mécatronique

La 11ème édition des EMM se déroulera à Toulouse les 25 et 26 septembre prochain. Elle sera structuré selon deux grands modules :

• Le 25 septembre : les conférences avec des sessions parallèles sur les thématiques Aéronautique, Spatial, Automobile, Robotique ainsi que les systèmes de production associés.
VOUS AUREZ ACCES A DES INFORMATIONS PRIVILEGIEES GRACE AUX INTERVENTIONS DE DIRIGEANTS DE AIRBUS (dont le responsable achat & Supply Chain), de CONTINENTAL et de AEROSPACE VALLEY.

• Le 26 septembre : des Visites VIP sur différents sites industriels et de recherche (AIRBUS, CONTINENTAL, CNES, LAAS) ou à la Cité de l’espace.

• Et les MECHATRONICS AWARDS 2013 seront, comme chaque année à l’honneur.

Pour plus d’informations : www.emm2013.eu

L’Observatoire de la Plasturgie lance de nouveaux outils pour doper l’emploi

 

–          Un portail d’informationswww.observatoire-plasturgie.com

–          Trois documents, disponibles sur demande :

–          « Chiffres Clés 2013 »,

–          « Repères dans la Plasturgie 2013» (cette brochure présente la variété des données accessibles via l’Observatoire),

–          « Rapport d’activité 2012 »

Vis à billes de grande précision

Eichenberger Gewinde développe, fabrique et distribue des transmissions à vis avec des filetages roulés. Sa compétence repose sur le roulage des filets à froid, procédé particulièrement économique et conférant aux vis une grande précision. Ses vis à billes roulées Carry dont la précision est ≤  0,1 mm/300 mm et sur demande ≤  0,023 mm/300 mm, constituent un équivalent idéal aux coûteuses vis à billes rectifiées. Ces vis à billes sont combinées avec des écrous individuels, réalisés selon un procédé spécifique. Eichenberger Gewinde en propose trois types standards : des écrous simples cylindriques de type « ZY… », des écrous avec nez fileté de type « FG… » et des écrous à flasque type « FB… ». Les écrous sont pourvus de recirculation de billes par pions type « …I » et  par tube intégré type « …R ». D’autres types d’écrous et des filets à gauches sont disponibles sur demande.  Les vis comme les écrous sont en acier et disponibles en pas de  diamètres de  4 à 40 mm et désormais en modèle mini, Carry 4×1, avec diamètre 4 mm et pas de vis 1 mm. Les vis à billes Carry conviennent pour toutes les applications dans lesquelles des charges importantes doivent être déplacées à des vitesses moyennes avec le meilleur rendement possible (puissance d’entraînement réduit et échauffement interne faible). Elles offrent de nombreux avantages dont un fonctionnement à faible frottement sans effet « stick-slip », une usure minimale et une grande longévité.

Une nouvelle version de l’ERP d’Infor

Infor annonce une nouvelle version de son ERP (logiciel de gestion intégrée) M3 qui intègre plus de 500 améliorations répondant aux attentes des secteurs de la distribution, de l’équipement, de la mode, de l’industrie chimique, ainsi que de l’alimentation et des boissons. Un nouveau pack permet de réduire le temps de déploiement et de mettre en œuvre ces améliorations fonctionnelles, sans pour autant devoir recourir à l’installation d’une version totalement neuve du logiciel. Première application ERP d’Infor faisant partie de la suite Infor 10 x récemment lancée, cette version offre un accès aux dernières innovations d’Infor en matière de technologies sociales, mobiles, analytiques et Cloud. De plus, Infor va incorporer Infor Ming.le, sa nouvelle plateforme de collaboration sociale, d’amélioration des processus métier et d’analyses contextuelles. Les utilisateurs pourront ainsi avoir accès à leurs données de travail, contextualiser les processus métier et suivre les actualités, les flux et les informations en temps réel.

3D Systems prend le contrôle de Phenix Systems

Annoncé il y a quelques semaines, ce rachat  est confirmé. 3D Systems acquiert 81% des actions de Phenix pour 15,1 millions de dollars. Rappelons que Phenix Systems est un des rares constructeurs français de machines de fabrication additive par frittage. Assimilés à des vrais machines-outils, ces équipements produisent des pièces en métal ou céramique à partir d’une poudre très fine (granularité de 6 à 9 micromètres). Les matériaux utilisés (inox, acier d’outils, superalliages, métaux précieux…) sont ceux du marché. Les machines sont utilisées par l’industrie aéronautique, automobile et médicale.

Pour plus d’informations sur tous les rachats de 3D Systems voir l’article « 3D systems un apetit d’ogre » :  https://fabricationmecanique.wordpress.com/wp-admin/post.php?post=566&action=edit

Les nouveautés d’EquipAuto 2013

Cliquez sur les liens pour accéder aux fiches :

Fabrication additive

Comment FagorBrandt SAS a réduit ses coûts et à amélioré la qualité de ses produits grâce aux imprimantes 3D de Stratasys Ltd. : http://www.bespoke.co.uk/index.php?option=com_content&view=article&id=4025

Euromold 2013

Le salon de la conception et la fabrication des produits nouveaux aura lieu du 3 au 6 décembre 2013 à Francfort (Allemagne).

Pour plus d’informations : http://www.euromold.com/index.php?id=685&l=1

 Nouveaux thèmes au LASYS 2014 : Fabrication additive par laser et Robotique et automation
Les systèmes laser pour l’usinage des matériaux seront à l’honneur à l’édition 2014 de LASYS organisée du 24 au 26 juin 2014. Un an avant son début officiel, LASYS est déjà fier d’accueillir plus de 70 exposants, dont les principaux leaders du marché. Ce salon professionnel international pour l’usinage des matériaux par laser accueille des exposants désireux de montrer leurs innovations pour le découpage, l’assemblage, le marquage et le gravage, la modification des propriétés physiques, le rechargement, la transformation primaire, le formage et les procédés hybrides. Deux nouveaux complexes thématiques seront à l’honneur : la fabrication additive par laser ainsi que la robotique et l’automation.

L’Institut de Soudure présentera au Salon international des équipements sous pression du 8-10 octobre 2013, Cité des Congrès de La Villette de Paris : 

– des techniques innovantes de contrôle non destructif pour la surveillance des installations neuves et en service (présentation des matériels et démonstrations)

– un simulateur de soudage à réalité augmentée (les visiteurs pourront tester l’équipement) que nous utilisons désormais dans la plupart de nos centres de formations pour compléter l’enseignement conventionnel du soudage en cabine ou atelier. Cet équipement sera également présenté sur le salon SEPEM d’Angers (8 au 10 octobre 2013).

Pour en savoir plus : www.esope-paris.com

www.isgroupe.comwww.essa-isgroupe.com www.eaps-isgroupe.com

LIFTSYS : une machine prototype pour la biofabrication additive 

PR_LIFTSYS_User-friendly_Machine_for_EPFL_picture1At the Fraunhofer Institute for Laser Technology ILT, an interdisciplinary team of researchers is working on a method for transferring biomaterials and on innovative systems technology. Now the scientists in Aachen have managed to manufacture a machine for medical and pharmaceutical research based on the laser-induced forward transfer (LIFT) method. The system is to be used mainly for the selective transfer of hydrogels, living cells, and other biomaterials. The first prototype machine, known as LIFTSYS, was recently delivered to the Swiss Federal Institute of Technology in Lausanne EPFL.

The LIFT method can be used whenever tiny amounts of material need to be applied onto receiver substrates with pinpoint precision. One broad field of application for the technology is medical and pharmaceutical research, for instance, where diseases and active pharmaceutical ingredients are studied in specially made test structures. Here it is imperative to apply the precious material selectively and as sparingly as possible onto a receiver substrate. The LIFT method facilitates the transfer of a broad range of materials, such as glycoproteins, living cells, and metals – with high precision and using up a minimum of resources. The Biofabrication Group at Fraunhofer ILT is currently working on further developing complex cell-based in vitro test systems.

Transferring material without a printer head: cost-effective and reliable

This is how the printing process works: the receiver substrate is situated beneath a glass slide bearing the biomaterial to be transferred on its underside and an intermediate titanium absorber layer. A pulsed laser beam evaporates the titanium layer, and the resulting forwards impulse transfers the biomaterial onto the receiver substrate. This laser-based process has no need of a printer head and so it can transfer biomaterials such as RNA, DNA, proteins, and cells regardless of their viscosity. The absence of a printer head also means there is none of the associated sample wastage caused, for example, by feeder lines. This dramatically reduces the amount of material required to carry out an analysis. What is more, the LIFT method can produce spot sizes of 10 µm to 300 µm – which means up to 500,000 protein spots can fit onto a surface the size of a thumbnail. Until now it has not been possible to build up sample material with such precision and efficiency and in such s!
mall amounts.

From laboratory setups to a user-friendly machine

Fraunhofer ILT’s system development resulted in an innovative five-axis machine with motion systems for transfer and receiver substrates. The built-in beam source can be set to the wavelengths 355 nm or 1064 nm, and the focal position, laser power, and number of pulses can be automatically controlled. This enables the user to transfer a wide range of substances, from biomaterials to metals, with the LIFTSYS machine.

Researchers from the Process Control and System Technology Group in Aachen further developed the initial laboratory setups into the LIFTSYS machine. A main focus of their work was to ensure that the prototype was intuitive to operate. To this end, they integrated PC-based visualization and control technology into the system. There are two easy operating concepts for users to choose from: one is a graphical user interface, from which all elements of the system can be easily controlled; and the other is text-based programming in G-code. In addition to positioning commands, this text language also contains add-ons for laser processing: for example, laser pulses can be triggered individually and pulse energies changed. This makes it possible to program complex transfer patterns and assign them to a specific processing result.

Applications at EPFL in Lausanne

The Swiss Federal Institute of Technology in Lausanne EPFL is performing research in inkjet printing for various applications in micro-engineering, material science and bio-engineering. “The new LIFT method is a very interesting alternative to conventional nozzle-based inkjet printing, as new classes of materials can be locally deposited with low material waste,” explains Prof. Juergen Brugger of the EPFL. “The fact that even very high viscous liquids and solid films can be locally transferred to a receiver substrate makes the technique very versatile for several of our research groups.” The scientists at EPFL will first perform basic research to study the morphology and materials properties of the deposited pattern and will then benchmark the LIFT method with conventional inkjet printing. Subsequently, research for selected applications in the fields of semiconductors, biomaterials or sensors will be addressed. EPFL will also allow students to work on the new LIFT t!
ool, preparing thus future engineers and scientists to be familiar with innovative surface patterning methods to enable novel manufacturing schemes and ultimately new applications.

LIFTSYS at Biotechnica 2013

At this year’s Biotechnica – Europe’s no.1 event for biotechnology, life sciences, and lab technology, which will take place in Hannover, Germany, from October 8 to 10, 2013 – Fraunhofer ILT will be presenting its LIFTSYS machine for the application field of in vitro test systems. At the joint Fraunhofer booth in Hall 9.E09, experts will be demonstrating a prototype machine along with other exhibits from the field of biofabrication.

Contact

Dr. Martin Wehner
Head Biotechnology and Laser Therapy Group
Telefon: +49 241 8906-202
martin.wehner@ilt.fraunhofer.de

Un rapport CIMdat consacré aux solutions d’OPEN MIND Technologies

This product review presents CIMdata’s perspective on hyperMILL, a geometry-based CAM solution that provides a highly graphical Windows-oriented user interface that supports 2- and 3axis milling, high-speed cutting, mill-turn and industry-leading 5-axis milling capabilities for cavities, surfaces and specialized machining tasks. The suite of hyperMILL modules includes the newly-developed hyperCAD-S, a high-performance CAM-capable hybrid surface and solid modeling software package for designing, editing, repairing, and analyzing surfaces and solids. This paper presents a business case offered by hyperMILL for end-users who are concerned about the business risk of transitioning from their existing 2- and 3-axis equipment, to more efficient and flexible 5-axis equipment. In this paper, CIMdata provides its own reflections as well as a perspectives offered by an OPEN MIND Technologies customer whom CIMdata interviewed to gain an understanding of the integral role hyperMILL plays in an end-user’s business and market strategy. The complete “OPEN MIND Technologies hyperMILL–A Product Review” report is available to be freely downloaded from CIMdata’s web site at http://www.cimdata.com/publications/reports_complimentary/white_papers.html

Soudage par friction-malaxage contrôlé par système de vision

MVS 1045-1Les équipements de suivi laser fabriqués par Meta sont intégrés dans les machines de soudage par friction-malaxage (FSW) bâties par PTG Heavy Industries dans son usine d’Elland au West Yorkshire (Grande Bretagne). Les machines Powerstir FSW sont ainsi contrôlées automatiquement sans nécessiter des pièces de fixation précises. Plusieurs machines ont déjà été livrées avec le système de suivi de joint de soudure Smart Laser Pilot (SLPi) de Meta. Ce dernier détecte la ligne du joint de soudure et permet à l’outil rotatif de se déplacer sur la bonne trajectoire.

Pour plus d’informations :  www.meta-mvs.com
Stratasys Ltd prévoit des ventes records en 2013

Le constructeur de machines de fabrication additive annonce des résultats à la hausse au second trimestre 2013. Ce qui lui permet d’envisager un chiffre d’affaires 2013 compris entre 455 et 480 millions de dollars.

  • ·         Non-GAAP revenue of $106.7 million for the second quarter of 2013 represents a 20% organic increase over the $88.7 million pro forma revenue recorded for the same period last year after giving effect to the Stratasys-Objet merger as though it closed on January 1, 2011.
  • ·         GAAP revenue for the second quarter was $106.5 million.
  • ·         Non-GAAP net income of $18.6 million for the second quarter, or $0.45 per diluted share, represents a 32% increase over pro forma non-GAAP net income of $14.1 million, or $0.35 per diluted share, reported for the same period last year.
  • ·         GAAP net income for the second quarter was a loss of $2.8 million, or ($0.07) per share, versus a pro forma loss of $6.9 million, or ($0.19) per share, for the same period last year.
  • ·         Non-GAAP gross margins improved to 59.2% for the second quarter from pro forma non-GAAP gross margins of 57.5% in the same period last year.
  • ·         GAAP gross margins improved to 47.3% for the second quarter from pro forma gross margins of 45.3% in the same period last year.
  • ·         The company invested a net amount of $10.3 million in R&D during the second quarter, representing 9.7% of sales.
  • ·         On a combined basis, the company has shipped a cumulative 32,245 systems worldwide as of June 30, 2013.

 

Q2 Business Highlights:

  • ·         Announced the signing of a merger agreement with MakerBot, a leading manufacturer of systems and ecosystem developer within the rapidly growing desktop 3D printing segment.
  • ·         Completed the critical sales, marketing and service team integration initiatives that resulted from the merger of Stratasys and Objet.
  • ·         Observed significant cross-selling opportunities develop within the company’s recently-combined channel, with opportunities expected to build over the coming quarters.
  • ·         Received a multi-million-dollar order that will be shipped in the second half of 2013 from a leading Fortune 500 company for the purchase of multiple Fortus 3D production systems to be used for functional prototyping, and the manufacture of tools and end-use products.

 

Financial Guidance

As previously communicated, the merger with MakerBot is expected to accelerate Stratasys’ growth rate and be slightly dilutive to Non-GAAP earnings per share in 2013 and accretive to Stratasys Non-GAAP earnings per share by the end of 2014.  Stratasys updated its following financial guidance for the fiscal year ending December 31, 2013 to take into consideration the pending merger with MakerBot, with the assumption this merger is completed by mid-August:

  • ·       Revenue guidance of $455 million to $480 million; versus previous guidance of $430 million to $445 million.
  • ·       Non-GAAP earnings guidance of $1.75 to $1.90 per diluted share; versus previous guidance of $1.80 to $1.95 per diluted share.
  • ·       GAAP earnings guidance of a ($0.76) to ($0.49) per share loss; versus previous guidance of a ($0.41) to ($0.16) per share loss.

Non-GAAP earnings guidance excludes $65.2 million of projected amortization of intangible assets; $21.0 million to $23.6 million of share-based compensation expense; and $16.3 million to $18.9 million in merger-related expenses.

Organic revenue growth is expected to be relatively stronger toward the end of this year as the company progresses with its Stratasys-Objet integration plan and realizes revenue synergies from selling the combined product portfolio.

Appropriate reconciliations between GAAP and non-GAAP financial measures are provided in a table at the end of this press release.  The table provides itemized detail of the non-GAAP financial measures.

Pour plus d’informations : www.stratasys.com

Salons industriels en Allemagne

PaintExpo
Salon international des technologies de peinture industrielle
8 au 11 Avril 2014
Parc des expositions de Karlsruhe
Karlsruhe, Allemagne
Organisateur : FairFair GmbH
www.paintexpo.com

Rapid.Tech
Salon international et congrès des solutions de fabrication rapide
14 au 15 Mai 2014
Parc des expositions de Erfurt
Erfurt, Allemagne
Organisateur: Messe Erfurt GmbH
www.rapidtech.de

parts2clean
Salon international du nettoyage industriel
24 au 26 Juin 2014
Parc des expositions de Stuttgart
Stuttgart, Allemagne
Organisateur : Deutsche Messe AG
www.parts2clean.com

 Productronica 2013

prd11_sa0032Le rendez-vous mondial de l’électronique s’installe du 12 au 15 novembre 2013 dans les halls d’exposition de Munich. La manifestation a accueilli en 2011 près de 1200 expposants en provenance de 39 pays. L’exposition a attiré en 2011 38072 visiteurs venus de 80 pays, soit 30% de plus par rapport à l’édition de 2009. « Quelques 80 entreprises supplémentaires ont annoncé leur participation au salon de cette année », se réjouit Christian Rocke, directeur de Productronica. Plus de 30 exposants français sont déjà inscrits. L’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie électronique est réprésenté au salon allemand : les PCB, les composants (semiconducteurs, production des micronano, des hybrides, des organiques…), la fabrication des câbles, l’assemblage des modules, l’assurance qualité et le contrôle, les équipements de production… Le concept Industrie 4.0 sera le sujet des débats d’une table ronde organisée le premier jour du salon.

Pour plus d’informations : www.productronica.com

Lascom et Access France intégrent leurs solutions

L’éditeur de logiciels PLM a décidé d’intégrer à sa solution l’outil de business intelligence Insight d’Access France. Ce partenariat permettra aux utilisateurs de créer des indicateurs clés et d’y accéder très simplement et en quelques clics.

Pour plus d’informations : http://www.lascom.fr

Capteur de pression pour la fabrication des composites

KISTLER présente son Spécialement conçu pour les applications automobiles ou aéronautiques, le nouveau capteur de pression de Kistler améliore le processus de fabrication de pièces très légères en matériau composite. Le capteur Type 6161AA… mesure les niveaux de pression dans l’empreinte  jusqu’à 200 bar ce qui le rend utile pour les applications industrielles, particulièrement pour la surveillance, le contrôle en boucle ouverte ou fermée de processus RTM, RTM haute pression (HP-RTM) et processus SMC (Sheet Molding Compound) impliquant des niveaux de pression jusqu’à 150 bar. Exemples d’application : la surveillance du remplissage ou le pilotage du remplissage en cascade, la fabrication de polymères faible viscosité tels que le silicone liquide (LSR) et les élastomères. Le capteur ne se contente pas de mesurer la pression, il est également adapté pour mesurer le vide dans la cavité du moule.

Pour plus d’informations : www.kistler.com

Guidage linéaire à jeu réglable
Igus propose le guidage linéaire carré drylin Q 20 qui accepte en autoportance des forces de toutes directions allant jusqu’à 10 Nm. Le jeu du palier du chariot de guidage peut être réglé manuellement. De plus, son profilé creux permet de loger les câbles d’alimentation.
Pour plus d’informations : www.igus.fr

 

Journée technique « Innover avec les composites » le 3 octobre 2013 à Nantes
Le monde des composites est en pleine évolution.
La nécessité d’alléger les structures, le besoin en procédés de mise en œuvre toujours plus rapides et performants poussent les composites dans leur retranchement et incitent à l’innovation. Le travail en réseau entre partenaires académiques, centres techniques et industriels facilitent la levée des verrous scientifiques et technologiques rencontrés.
Cette journée technique « Innover avec les composites « se veut un lieu de rencontre et d’échanges autour de projets de développement et d’innovation dans le domaine de la conception, de la fabrication et de la caractérisation de pièces composites.
Elle associera le laboratoire commun « Composite Innovation OpenLab » regroupant Ecole Centrale de Nantes, L’Ecole Nationale Supérieure de Cachan, le CNRS et le Cetim.
Elle permettra aussi, via une visite des installations Airbus, EADS IW et du Cetim au sein de Technocampus EMC2, de confronter les concepts et la mise en pratique industrielle.
Programme détaillé et inscription :
http://www.cetim.fr/fr/Actualites/Agenda/Journe…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.