Le robot Charli s’attaque au nucléaire

Digimax A50 / KENOX Q2EDF et AREVA ont choisi un robot Stäubli dans le cadre de la déconstruction de la centrale nucléaire de Creys-Malville qui est en déconstruction depuis une quinzaine d’années. Une étape clef du travail consiste à vidanger le sodium présent dans la cuve primaire et c’est là qu’intervient le robot Charli. Conçu, développé et exploité par AREVA, ce robot se déplace dans un tuyau de 55 cm de diamètre avant de se déployer dans un coude dans les parties les plus basses de la cuve afin d’effectuer des opérations de découpe de tuyauterie permettant d’évacuer le sodium. Pour équiper son robot Charli, AREVA cherchait un bras particulièrement fiable, très compact et disposant d’une charge élevée. Le bras Stäubli 6 axes TX40 correspond à ces critères et ses dimensions sont adaptées à l’espace disponible sur sa trajectoire d’accès à la zone de travail. La charge admissible en bout du bras robotisé TX40 de 2,3 kg permet d’embarquer une tête de découpe laser allégée, spécifiquement développée par AREVA pour cette opération. La tête de découpe est équipée de plusieurs caméras, ce qui permet à Charli de percer les tuyauteries avec précision, dans des zones inaccessibles à l’homme.

 

http://www.staubli.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s