Clip de passages de câbles pour les paquebots

hellermanntyton detail assemblage descente toronHellermannTyton fournit le clip de passages de câbles dédié aux paquebots

Le plus grand paquebot de croisières du monde, le HARMONY OF THE SEAS cumule les records : 362 mètres de long, 66 mètres de large (contre 45 habituellement), 100 000 points lumineux, 4 000 km de câbles alimentant plus de 3 000 cabines passagers, etc. Il sortira des chantiers navals STX de Saint-Nazaire au printemps 2016. Préfabriquées en usine comme autant de modules autonomes, les 3 000 cabines passagers sont encastrées au millimètre près dans la coque. Ce montage particulier expose l’alimentation électrique aux risques de compression ou d’arrachement des gaines. Sécuriser cet assemblage en limitant au maximum les manutentions, a constitué un défi majeur pour le constructeur naval STX France qui a trouvé une solution auprès de HellermannTyton France.

 

Une demande spécifique

Le câblage électrique des cabines était, jusqu’ici, fixé sur la paroi extérieure à l’aide de solutions de fixation métalliques. Ce système nécessitait un perçage et un vissage ; autant d’opérations qui, renouvelées 250 000 fois, sont consommatrices de temps. En proposant un clip plastique dont l’angle de courbure prévient le risque de sortie de câbles, HellermannTyton répond non seulement à l’enjeu imposé par l’étroitesse de l’espace entre les cabines mais apporte aussi une solution économique et simple de routage des gaines.

Rapidité, légèreté, sécurité

Le clip HellermannTyton, spécialement conçu pour les cabines et le type de câbles utilisés par STX France, se fixe directement, sans vis et par simple enfoncement, sur le montant métallique de la cabine. Il peut servir au maintien de 2 à 6 câbles. La bonne tenue des gaines est renforcée par la courbure spécifique de cette solution.

La rapidité de pose du clip, 15 secondes par câblage, permet, selon les calculs du fabricant, un gain de temps de l’ordre de 1 200 heures sur l’ensemble du chantier. Le travail des installateurs est considérablement simplifié, sécurisé et  tient compte des risques de troubles musculo-squelettiques.

D’un poids presque 6 fois inférieur à la pièce métallique originellement envisagée, les 250 000 clips en plastique de cette nouvelle solution assurent une réduction du poids total de l’installation de câblage de près de 5 tonnes. Le remplacement d’une pièce métallique par une pièce en plastique plus légère et plus écologique correspond à la demande d’éco-conception de ce nouveau paquebot, voulu moins gourmand en énergie que les précédentes réalisations de l’armateur, la série OASIS, également fabriquées par STX en Finlande.

Cette innovation amène  STX France à envisager son utilisation sur tous ses projets de construction de paquebots géants. D’autant que HellermannTyton teste actuellement ce même clip fabriqué en plastique conforme UL94 V0, un matériau non propagateur de flamme, ennemi numéro un des bateaux.

Informations : http://www.HellermannTyton.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s