Plasturgie 4.0

Quatre entreprises du décolletage et de la plasturgie adhérentes des deux pôles vont pouvoir bénéficier de la première session d’accompagnement au Lean management mutualisé mis en place par Mont-Blanc Industries et Plastipolis. Cet accompagnement se décline en quatre étapes : 1) un diagnostic sur l’organisation de l’entreprise, 2) un cycle d’information avec un expert Lean avec des démonstrations et simulations d’outils Lean ; 3) un accompagnement de l’entreprise de 6, 12 ou 36 mois pour mettre en place un outil Lean (6 mois), pour transformer un atelier de production (12 mois) et faire évoluer la culture d’entreprise (36 mois) ; 4) la participation à un club d’entreprises pour échanger les bonnes pratiques et travailler sur des problématiques.

Cette offre mutualisée s’appuie sur l’expertise de Thésame. Ce centre de ressources, spécialisé en management de l’innovation et en organisation industrielle et reconnu en Région Auvergne-Rhône-Alpes, accompagne les entreprises, PME/TPE dans leur développement. Thésame est un partenaire historique de Mont-Blanc Industries. L’offre s’appuie sur des moyens mutualisés propres à chaque pôle comme l’action Plastilean (ateliers de sensibilisation et conférences) ou encore le label Mont-Blanc Excellence Industries (diagnostics 360° et plan d’actions). Au-delà de la performance organisationnelle, l’accompagnement Lean contribue à la synergie créée entre les deux secteurs d’activité que sont la plasturgie et la mécanique de précision, mais aussi entre des entreprises qui travaillent sur une unité territoriale cohérente. 

 

Le projet SAPRISTI est une concrétisation de l’usine 4.0 avec une intégration poussée du numérique dans l’industrie plasturgique pour obtenir des pièces complexes par injection zéro défaut. Ce projet a été retenu à l’appel projet du FUI 21 (Fonds Unique interministériel). Il est labellisé par Plastipolis et Mont-Blanc Industries ainsi que par le pôle ID4car situé en Loire Atlantique. En effet, ce programme aura des impacts très importants pour l’industrie automobile avec des gains de productivité attendus allant jusqu’à 20%. Déjà, de grands industriels du secteur, constructeurs automobiles comme sous-traitants, sont engagés dans ce programme de recherche. Par ailleurs, des applications sont également à prévoir dans le domaine de la mécanique de précision.

Ce projet R&D a pour objectif de développer un système autocorrectif visant le zéro défaut dans le moulage par injection de pièces plastiques. Il s’adresse prioritairement à des pièces complexes et à forte valeur ajoutée. Ce système fonctionnera de manière autonome afin de fiabiliser le procédé en corrigeant les dérives qualité des produits, mesurées automatiquement. Le procédé d’injection sera mis sous supervision grâce à des instruments de mesures développés de manière à alerter les opérateurs de l’apparition éventuelle d’une anomalie. À partir de là, le système propose des solutions d’autocorrection.

 

Informations : http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2008841/PMBI-plastipolis-CP-Lean-Sapristi-160614.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s