Automobile : les mutations à venir vont-elles freiner le redémarrage ?

Le risque court terme se réduit pour l’automobile français mais de profondes mutations l’attendent

  • Le secteur automobile rejoint la catégorie des meilleurs risques
  • Le retour des particuliers sur le marché automobile pousse les ventes de véhicules neufs dont la croissance est prévue à 5,6% en 2016
  • Des risques à surveiller à plus long terme car la valeur ajoutée française chute
  • L’internationalisation de la production et de la R&D semble une issue incontournable
Télécharger la Publication

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s