Une offre globale pour l’usinage des céramiques

Labellisé par le Pôle de Compétitivité Mont-Blanc Industries et co-labellisé par le Pôle Européen de la Céramique et le pôle Axelera, le projet Punchi est porté par l’entreprise Bouverat-Pernat spécialisée dans l’usinage de précision, et associe plusieurs autres partenaires industriels. Ce projet vise à concevoir et développer la première offre globale matière/procédés d’usinage de barres céramiques en cru afin de produire des pièces techniques de précision performantes et compétitives pour des marchés actuellement inaccessibles aux céramiques. Il vient d’obtenir un financement du FUI (Fonds Unique Interministériel) et des collectivités locales à hauteur de 1,14 million d’euros. Ce projet démontre une nouvelle fois la pertinence du modèle de Mont-Blanc Industries orienté sur l’industrie du futur et du dynamisme de l’écosystème de l’usinage de précision en Haute-Savoie et en Auvergne-Rhône-Alpes

Répondre à la demande des marchés

Un nombre croissant de marchés est en demande de pièces céramiques, notamment en raison de leurs qualités de légèreté et de résistance. Bouverat-Pernat a profité de l’expérience de la start-up Nanoceram et sa connaissance des marchés pour lancer le concept du projet avec l’ambition d’adresser les marchés du luxe, notamment dans l’horlogerie, de l’automobile, aussi bien sur les pièces techniques que sur des pièces esthétiques, ou encore le médical, notamment des outils en céramique pour produire d’autres pièces en céramique !  D’ores et déjà, de grands donneurs d’ordres de ces trois marchés se sont déclarés intéressés par la démarche et s’inscrivent comme facilitateurs de la R&D en cours.

réduire le coût de 40% et les impacts environnementaux

L’automatisation de l’usinage de pièces céramiques complexes en cru à partir de barres permettra de réduire le coût de fabrication de 40% grâce notamment à la possibilité de réaliser des petites ou moyennes séries de 50 à 50 000 pièces avec peu ou pas d’opération de rectification. Cette innovation permettra en outre de réduire les impacts environnementaux en récupérant les poussières générées et en optimisant leur recyclage dans de nouvelles compositions de poudres.

un partenariat fécond entre chimie, céramique et décolletage

Pour relever les nombreux défis technologiques de l’usinage de barres céramique en cru, plusieurs partenaires se sont associés au projet pour développer des briques technologiques implémentables sur des machines de décolletage.

  • Création de nouvelles formulations de poudre céramique et liant permettant le pressage de barres à cru prêtes à être usinées : partenariat avec Baikowski (74), membre du pôle Mont-Blanc Industries, et pôle chimie du groupe PSB Industries, spécialisé dans la production de poudres d’alumine et de céramiques notamment.
  • Création de nouveaux outils coupants dédiés à l’usinage en cru des barres céramique : partenariat avec Carbilly (74), membre de Mont-Blanc Industries.
  • Modules de serrage, mise en rotation, aspiration et pilotage sur machines de décolletage : partenariat avec le CETIM-CTDEC (74) pour les briques technologiques et Cerinnov, PME de Limoges (87) pour l’aspiration et le recyclage des poussières.

Par ailleurs, le projet bénéficie des expertises complémentaires de Nanoceram, startup spécialisée dans la fabrication et mise en œuvre de céramiques nanostructurées, aujourd’hui hébergée dans les locaux de Bouverat-Pernat, ainsi que du CTTC (Centre de transfert de technologies céramiques) basé à Limoges.

l’innovation au service de la croissance

Ce projet devrait permettre de générer 1,5 M€ de chiffre d’affaires additionnel dès 2021, puis près de 44 M€ en 2025. Il devrait aussi permettre la création d’au moins 52 emplois directs dont près de la moitié en Haute-Savoie. Pour Louis Pernat, directeur de Bouverat-Pernat, « le projet Punchi est une opportunité de croissance grâce à de nouveaux procédés intégrés matière/usinage. Il nous permet de nous adresser à de nouveaux marchés, d’être dans une dynamique constante d’innovation et de maintenir ainsi notre compétitivité et notre forte valeur ajoutée sur l’usinage complexe. Les lettres d’intention que nous avons déjà reçues de la part de grands donneurs d’ordre garantissent la pertinence économique du projet. De plus, ce projet va bénéficier à tous tant en termes de chiffre d’affaires additionnel que de création d’emplois. Nous-même prévoyons la création de 12 emplois liés à ce projet sur Marnaz. »

De son côté, Jean-Marc André, directeur général de Mont-Blanc Industries, se félicite de l’obtention de ce FUI : « La dynamique initiée par Mont-Blanc Industries a permis de mener plus de 50 projets d’innovation collaborative ciblés sur l’Industrie du Futur. Le projet Punchi est également complémentaire d’autres projets de R&D emblématiques soutenus par Mont-Blanc Industries comme le projet USITRONIC. Ce projet qui s’inscrit dans les axes des plans européen, français et régional sur l’industrie et l’usine du futur, est un nouveau succès d’un écosystème alliant entreprises industrielles, centres techniques – comme le CETIM CTDEC – centres de recherches et de formation et institutions et de notre modèle que nous continuons de promouvoir au niveau régional ».

 

Informations : http://www.bouverat-pernat.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s