Bourget 2017 : Mecachrome adopte l’usinage cryogénique en série dans l’aéronautique

 

Après plusieurs années de R&D et de mise au point industrielle, le groupe Mecachrome s’apprête à mettre en production en série son premier centre d’usinage de pièces en titane équipé de sa technologie brevetée de refroidissement cryogénique de la coupe, à Evora au Portugal. Une actualité phare de ce 52ème salon du Bourget, où Mecachrome conforte ainsi sa position de ‎leader pour les innovations et la productivité de l’usinage des métaux durs.

Grâce à son expertise et son savoir-faire technologique, Mecachrome, leader sur le marché de l’aérostructure conçoit et fabrique des sous-ensembles pour les donneurs d’ordre de l’aéronautique.

Mecachrome affirme son leadership mondial dans la Mécanique de Haute Précision

Son premier centre d’usinage cryogénique sera lancé en production série en novembre 2017, sur le site d’Evora au Portugal, pour l’usinage d’ébauche ‎et de finition d’une pièce Titane du moteur LEAP du consortium CFM, en attendant son déploiement sur d’autres sites et d’autres pièces de moteur ou de structure. Un investissement représentant 30 millions d’euros.

« Compte-tenu de la croissance de l’utilisation du titane dans l’aéronautique aujourd’hui, Mecachrome a déployé des efforts importants d’innovation pour ce matériau », note Olivier Martin, Directeur R&D/Innovation chez Mecachrome.

Une solution de rupture pour l’usinage du titane

« Cette technologie, à base d’azote liquide, combine plusieurs intérêts : un meilleur refroidissement que celui procuré par les solutions classiques d’huiles de coupe, une ‎augmentation de la vitesse possible d’usinage, une réduction de l’usure des outils coupants, une compétitivité accrue… », explique Jean Dominique Thevenin, Directeur industriel chez Mecachrome.

     
Quelques chiffres clés
  • 9% par an, tel est le taux croissance de l’utilisation du titane dans l’aéronautique
    aujourd’hui (contre 3 % pour l’aluminium, 15% pour les composites).
  • Volume d’activité de l’usinage titane : 250 tonnes de copeaux an de titane.
  • En moyenne, Mecachrome gagne +35% de productivité avec l’usinage cryogénique.

Autant d’avantages techniques qui améliorent significativement la productivité des centres d’usinage, tout en réduisant l’impact environnemental puisque cette technologie restitue au milieu ambiant l’azote capté et ne fait pas appel à des huiles d’hydrocarbures.

 

Mecachrome sera présent au 52e Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace aura lieu du 19 au 25 juin 2017 au Parc des Expositions du Bourget, sur le stand C155 hall B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s