Fabrication additive : 3DCeram s’allie avec la recherche chinoise

3DCeram, (www.3Dceram.com), société française implantée à Limoges, qui regroupe un ensemble d’expertises dans le domaine des matériaux et procédés d’impression 3D d’objet céramique, spécialiste de l’impression 3D par stéréolithographie, annonce un partenariat avec l’université de Shandong en Chine. Ce rapprochement va permettre aux chercheurs, et à leurs étudiants, dont les projets de recherche sont dédiés aux matériaux avancés, de se former à l’impression 3D céramique ainsi qu’aux multiples applications avancées rendues possibles avec la gamme de production CERAMAKER 900, conçue et fabriquée en France, par 3DCeram.

 

Installée en Chine, à Wuhan, depuis fin 2016, la filiale chinoise de 3DCeram annonce la vente d’une Ceramaker 900, son imprimante 3D céramique, à l’université de Shandong. Une première pour la société française qui exporte ainsi son savoir-faire Made in France aux étudiants de cette prestigieuse université scientifique et qui marque l’entrée des chinois dans l’impression 3D céramique.

 

L’université de Shandong est l’une des plus anciennes universités de Chine, elle est la seconde université nationale, après celle de Pékin. Pour cette université scientifique internationale, ce partenariat avec 3DCeram élargit son offre de formation autour de l’impression 3D : en investissant dans l’achat d’une imprimante Ceramaker 900, l’université est désormais capable de former ses futurs ingénieurs aux besoins du marché chinois en matière d’impression 3D céramique. Pour rappel, le marché de l’impression 3D est en pleine croissance et croît en Chine de 40% par an depuis 2010. Le gouvernement chinois a également investi en masse en débloquant un plan de financement de près de 245 M$ dans le secteur, avec l’ambition d’innover et de devenir le leader de cette technologie.

 

La Chine qui bénéficie déjà d’une bonne renommée sur le marché de l’impression 3D et souhaite devenir un acteur précurseur de cette technologie de pointe avec une offre qualitative. Pour 3DCeram, cette signature s’inscrit dans un projet coopératif entre le département Mécanique et Matériel de l’université qui a choisi d’acquérir une Ceramaker 900. L’acquisition de cette imprimante industrielle va permettre d’effectuer les travaux suivants :

 

–        Recherche les différents applications spéciaux, ex : les secteur mécaniques, militaires

–        Recherche les matériaux spéciaux à imprimer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s