Anodisation pour les petites séries

Bien que nécessaire dans la finition de nombreuses pièces en aluminium, l’anodisation reste souvent le privilège des productions en grande série. Rarement intégré au sein des usines, ce traitement de surface demande une externalisation auprès de prestataires, ce qui ajoute une étape (et donc du temps) à la chaîne d’approvisionnement et peut s’avérer d’autant plus compliqué et coûteux pour des petites quantités. Il devient donc complexe, en phase de prototypage par exemple, de trouver le prestataire susceptible de répondre à ces besoins. PROTOLABS intègre ce procédé dans ses prestations de production à la demande.
Qu’est-ce que l’anodisation et pourquoi anodiser ?
L’anodisation, également appelée oxydation anodique sulfurique, est un traitement de conversion électrochimique des surfaces qui protège une pièce en alliage léger d’aluminium. L’opération consiste en une succession de bains suivis de rinçage :
  • un premier pour préparer la surface,
  • un second pour produire l’oxyde,
  • un troisième pour la couleur éventuelle,
  • et enfin le dernier pour stabiliser.
Appliqué en fine couche protectrice, l’oxyde d’aluminium protège le métal. Transparent pour les alliages les plus purs, il devient presque inerte aux agents atmosphériques après avoir subi un traitement de colmatage ou de double colmatage selon la spécificité de la pièce. Grâce à sa dureté très élevée (environ 9 sur l’échelle de Mohs, soit comparable à celle de l’alumine et des oxydes naturels, rubis, corindon, … utilisés comme abrasif et dans la fabrication des meules), l’oxyde d’aluminium limite la corrosion, l’usure par abrasion et les rayures mécaniques superficielles. Il offre également une meilleure isolation thermique et électrique et un rendu esthétiquement élégant et soigné (compatible avec les exigences du milieu alimentaire, en version incolore, si l’alliage de base l’est également).
Une nouvelle finition proposée par PROTOLABS
PROTOLABS a lancé son service d’anodisation de l’aluminium dans le cadre de ses prestations de production à la demande. Ainsi, les clients peuvent confier à un seul fournisseur le processus complet, de la conception initiale à la livraison d’une pièce finie, protégée ou décorative.
Pour ce faire, PROTOLABS propose deux niveaux d’anodisation :
Levier d’embrayage moto,
anodisé décoratif 20µm (noir)
  • pour les pièces nécessitant une protection dans un environnement agressif, l’anodisation dure, conforme à la norme ISO 10074,
  • pour une finition esthétique, l’anodisation décorative, conforme à la norme ISO 7599.
Cette prestation est disponible pour les pièces fabriquées en aluminium 6082 et 7075. Toutes les pièces subissent un colmatage en fin de processus standard, sauf si elles doivent être peintes après l’anodisation.
Pignon de bicyclette,
anodisé dur 35-40 µm (naturel)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.